Réseau des villes apprenantes - Appel à candidats

Actualité du 11 Mai 2020

   ImprimerImprimer   

173 villes (entendez centres urbains) dans 55 pays; tel est le Réseau mondial Unesco des villes apprenantes, où pourtant, ne figure encore aucune ville belge… Alors, cette année 2020 marquera-t-elle l'entrée de la première ville belge au sein de ce réseau?

 

Pour ce faire, il vous faudra, pour le 30 juin prochain au plus tard, soumettre votre candidature via le formulaire prévu à cet effet (v. encart).

 

Mais avant, petit tour d'horizon de ce Réseau qui entend favoriser et développer l’apprentissage tout au long de la vie dans les villes du monde qui en sont membres, assistées dans leur élaboration de stratégies concrètes à cet égard par l'Institut Unesco pour l'apprentissage tout au long de la vie (UIL).

 

Car qui dit ville, dit multiples défis à relever, que ce soit en termes de cohésion sociale, de croissance économique ou de développement durable. Et l'apprentissage tout au long de la vie constitue une des clés pour relever ces défis!

 

Mission

 

La mission du Réseau consiste à appuyer et accélérer l’apprentissage tout au long de la vie dans les communautés du monde entier en favorisant le dialogue politique et l’apprentissage entre pairs parmi les villes membres, en forgeant des liens, en renforçant les partenariats, en développant les capacités et en créant des instruments pour encourager et identifier les progrès dans la construction de villes apprenantes.

 

Engagement

 

En déposant une demande d'adhésion au réseau, une ville confirme son engagement à poursuivre son développement en tant que ville apprenante, partager son expérience et ses bonnes pratiques, développer des partenariats et renforcer sa politique et la mise en œuvre de l’apprentissage tout au long de la vie pour tous.

 

Conditions adhésion

 

Pour rejoindre le réseau, la municipalité doit poursuivre l’objectif de permettre l’apprentissage tout au long de la vie et de devenir ville apprenante. Les stratégies exposées dans les documents clés (Déclaration de Pékin sur la création des villes apprenantes et les Caractéristiques clés des villes apprenantes notamment – v. Documents d'orientation) doivent être adoptés par le maire de la ville qui approuvera la demande d’adhésion.

 

Les membres doivent par ailleurs soumettre tous les deux ans un rapport d’avancement de leur projet de ville apprenante à l’équipe de coordination du réseau, condition sine qua non du renouvellement de l’adhésion.

 

Modalités de financement

 

Le réseau de l’UNESCO n’exige aucun droit d’adhésion. Cependant, afin de soutenir la mise en oeuvre de la stratégie du réseau, adoptée par les villes membres en octobre 2019, l’UIL a mis en place une modalité de financement dédié afin de récolter des contributions financières des villes et des partenaires.

 

Récompense de la ville apprenante

 

Enfin, tous les deux ans, la récompense UNESCO de la ville apprenante est décernée aux villes membres qui ont réalisé des progrès remarquables pour devenir villes apprenantes.

 

Une seule ville peut être récompensée par pays à chaque cycle.

 

La prochaine cérémonie de remise des récompenses aura lieu en 2021.

 

Plus d'infos sur le Réseau mondial Unesco des villes apprenantes

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 02-06-2020, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2020 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl