L’arrêté ministériel autorisant le retour, sous certaines conditions, des citoyens sur les chemins en forêt PPA vient de paraître ce vendredi

Actualité du 15 Mai 2020

   ImprimerImprimer   

L’arrêté ministériel paru ce vendredi 15 mai entre en vigueur dès ce jour. Il prévoit des dérogations aux interdictions de circulation que nous connaissons depuis quelques temps déjà.

Les piétons (article 11)  peuvent, dès à présent, se balader sur les seuls chemins et sentiers traversant les bois et forêts situés dans la zone PPA . De même, les cyclistes, les conducteurs d'animaux de trait, de charge, de monture ou d'élevage (article 12) peuvent également retrouver le plaisir de déambuler sur les chemins traversant les bois et forêts en zone PPA.

Tous ces retours en forêts doivent respecter les conditions suivantes :

1° aucune circulation n'est autorisée pendant la période comprise entre une heure avant l'heure officielle du coucher du soleil jusqu'à une heure après l'heure officielle du lever du soleil;


2° les groupes de plus de 10 personnes et le balisage d'itinéraires pour des évènements temporaires ne sont pas admis;


3° en cas de découverte d'un cadavre de sanglier, le cadavre ne peut en aucun cas être approché ou touché et le garde forestier territorialement compétent ou à défaut le numéro de téléphone 1718 est immédiatement averti;


4° les piétons et les usagers repris ci-dessus ont l'interdiction de pénétrer dans une exploitation porcine ou d'avoir un contact avec les porcs domestiques dans les septante-deux-heures qui suivent leur visite dans la zone infectée;


5° les chiens, les chevaux et autres animaux de compagnie qui ont été promenés, selon les cas en laisse ou à la longe, dans la zone infectée ainsi que les vêtements et chaussures utilisés pour la circulation dans les bois ne peuvent pas être introduits dans une exploitation porcine. Il en sera de même pour les animaux de trait, de charge, de monture et d'élevage, les matériels, machines, vélos, remorques, équipements, vêtements, chaussures, véhicules, outils, etc., utilisés dans la zone infectée par les autres usagers.


Si le Département de la Nature et des Forêts constate le non-respect d'une des conditions susvisées, il pourra interdire l'accès aux personnes concernées dans la zone infectée par la peste porcine africaine, jusqu'à la récupération par la Belgique d'un statut indemne à l'égard de cette maladie.

 

11 MAI 2020. - Arrêté ministériel interdisant temporairement la circulation en forêt pour limiter la propagation de la peste porcine africaine

 

Renseignements: Christel Termol

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 02-06-2020, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2020 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl