Avis de l’UVCW dans le cadre de la consultation publique de l’ONDRAF sur le stockage géologique de déchets nucléaires

Actualité du 19 Mai 2020

   ImprimerImprimer   

Nous vous l’annoncions mi-avril, l’ONDRAF a lancé une consultation publique jusqu’au 13 juin pour sa proposition de stockage géologique comme destination finale des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie.

Nous attirons votre attention sur le fait que la consultation porte uniquement sur la technique de stockage envisagée pour ces déchets, et non sur l’endroit où ce stockage serait mis en œuvre. En effet, aucun site n’est actuellement proposé dans les documents soumis à consultation publique. Il s’agit de la toute première étape d’un processus qui s’étalera sur plusieurs décennies :

- la première étape, stratégique, et concernée par l’actuelle consultation, porte sur la décision du type de destination finale sans encore préciser où, comment et quand ce système sera mis en œuvre ;

- l’étape suivante portera sur la réalisation de plans plus concrets pour définir où, comment et quand la destination finale pourra être réalisée;

- et enfin, pour chaque site proposé, une enquête publique et un rapport sur les incidences environnementales seront réalisés.

D’après les documents mis à disposition, de nombreuses régions de Belgique pourraient être concernées par des sites potentiels, mais les types de formations géologiques qui disposeraient des caractéristiques nécessaires doivent encore faire l’objet de recherches en vue de pouvoir être envisagées comme formation hôte, si toutefois le type de stockage géologique est retenu.

Sont citées dans les documents comme types de formations qui disposent d’un potentiel :          

- Argile de Boom => présentes dans le Bassin de la Campine (études déjà réalisées par l’ONDRAF) ;

- Argiles yprésiennes => présentes en Flandre Occidentale et en Flandre Orientale (études déjà réalisées par l’ONDRAF) ;

- argilites paléozoïques => Massif du Brabant, Bassin de la Campine et régions de Namur et Dinant (bon potentiel mais pas encore de recherche expérimentale par l’ONDRAF) ;

- argilites mésozoïques => Bassin de Mons, Plateau de Herve et Gaume (bon potentiel mais pas encore de recherche expérimentale par l’ONDRAF) ;

- schistes ardoisiers => Massif du Brabant, synclinal de Neufchâteau, faciès de La Roche et Massifs de Rocroi et Stavelot (peu de potentiel et pas encore de recherche expérimentale par l’ONDRAF). 

L’UVCW a participé à la consultation en soumettant les remarques qui sont développées dans le courrier dont vous trouverez la copie en annexe.

Les commentaires et avis peuvent être adressés à l'ONDRAF jusqu’au 13 juin 2020 :

  • par voie électronique, à l’aide du formulaire en ligne disponible sur www.ondraf.be/sea2020 
  • par voie postale (adresse : ONDRAF SEA 2020, Avenue des Arts 14, 1210 Bruxelles).

Renseignements: Gwenaël Delaite

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 03-06-2020, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2020 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl