Retour à  la page d'accueil de l'espace Energie

Résolution sur les pics de pétrole et de gaz

Actualité du 22 Octobre 2008

ImprimerImprimer    Envoyer par e-mailEnvoyer par e-mail   

Face au déclin des ressources énergétiques fossiles, les parlementaires wallons ont adopté à l’unanimité, le 16 juillet 2008, une résolution sur les pics de pétrole et de gaz.

Cette résolution fait suite à l’audition, lors de 5 séances de Commission de l’Aménagement du Territoire, des Transports, de l’énergie et du Logement, d’experts issus de différentes sphères (académique, politique, financière, journalistique, secteur pétrolier et gazier) et vise à se préparer à l’après pics de pétrole et de gaz.

Le pic de pétrole correspond au moment où la production de pétrole atteint un plafond tandis que la demande continue à croître.

Malgré des avis contradictoires quant à la date de ces pics, les parlementaires ont dégagé des constats communs tels que:

  • la survenance prochaine du pic de pétrole conduisant à une remise en question de ses usages;
  • le déséquilibre croissant entre offre et demande et entre zone de consommation et de production;
  • l’absence d’alternative unique au pétrole;
  • l’extrême dépendance énergétique de la Belgique et son poids limité dans la consommation mondiale;
  • la nécessité de s’inscrire dans le contexte européen en vue de mettre en œuvre une combinaison d’actions pour faire face à l’épuisement des énergies fossiles.

Sur cette base, le Parlement wallon adresse des recommandations au Gouvernement wallon, dont:

  • la transcription en normes régionales des directives et des objectifs en matière d’économie d’énergie;
  • le maintien de bonnes relations avec les pays producteur d’énergie et ceux par lesquels elle transite, en concertation avec la Belgique et l’Union européenne;
  • une sensibilisation des citoyens, des secteurs privé et public à l’épuisement des énergies fossiles;
  • la définition d’objectifs de réduction de la demande en énergie importée pour les secteurs publics et industriels;
  • l’orientation de la Recherche Développement vers l’efficacité énergétique, vers la production d’énergie à coûts réduits sur base des sources renouvelables, vers des moteurs et carburants plus propres;
  • une accentuation et la promotion de l’efficacité énergétique à tous les niveaux, notamment par le renforcement des aides octroyées aux particuliers (y compris les plus démunis) et aux entreprises, la promotion des bâtiments à isolation renforcée et d’équipements plus performants, le rôle d’exemple de la Région dans ses bâtiments;
  • l’éclosion d’une réelle filière économique en matière d’énergie renouvelable;
  • l’encouragement des transports en commun et des déplacements alternatifs pour les courtes distances.

Enfin, le Parlement wallon entend créer un "Comité Pics de pétrole et de gaz" au sein de la Commission de l’énergie, dont la mission sera d’assurer une veille, la sensibilisation et le suivi des indicateurs, ainsi que de formuler des recommandations, en vue du passage d’un monde où le pétrole est abondant et bon marché à un monde où il est rare et cher.

Certaines communes ont décidé de s’inscrire dans la démarche et de former au sein de leur commune un "Comité Pics de pétrole et de gaz" réunissant des personnes désireuses de s’impliquer dans la réflexion et dans l’action.

Renseignements: Marianne Duquesne

 
Ce document, imprimé le 23-12-2014, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be) et est soumis au copyright.
La reproduction, complète ou partielle, de quelque données que ce soit, quelle que soit la méthode utilisée et quelle que soit la nature du support, est formellement interdite sans l'autorisation écrite de l'auteur.
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Privacy policy  |     ©   2014 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl