Mobilesem - la centrale de mobilité du Sud de l’Entre- Sambre-et-Meuse : « Coordonner, informer, accompagner »

Tom De Schutter et Françoise Bradfer - Novembre 2015
   ImprimerImprimer    Envoyer par e-mailEnvoyer par e-mail   

Les auteurs

Tom De Schutter Tom De Schutter

Directeur de département à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Françoise Bradfer

Ingénieur architecte et Responsable de projets à l'Institut Wallon asbl

Le territoire du Sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse constitue un bassin de vie caractérisé par sa ruralité, par un revenu moyen par habitant assez bas, par un isolement par rapport à des pôles d’attraction et par une mauvaise accessibilité des pôles d’emploi, de services, etc.

C’est ainsi qu’en 2011, une plate-forme, constituée d’acteurs de l’associatif, de centres de formation professionnelle, de CPAS, de Plans de cohésion sociale et de sociétés de titres services, a été créée. Ses membres avaient comme objectif commun de contribuer à l’amélioration de la santé et de la qualité de vie des habitants du Sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Ils considéraient que l’efficacité des projets locaux visant à améliorer la situation est conditionnée par une meilleure collaboration entre les acteurs issus de ces différents secteurs.

Les questions liées à la mobilité sont rapidement apparues comme une problématique prioritaire et éminemment intersectorielle, car elle a des conséquences sur les liens sociaux, sur l’accès aux activités culturelles, sur la capacité des personnes à trouver un emploi, etc. Ainsi, des actions contribuant à améliorer la mobilité ont un impact positif sur la qualité de vie des habitants.

L’objectif premier de la plate-forme fut d’apporter une aide au déplacement des demandeurs d’emploi et des bénéficiaires du revenu d’intégration sociale. L’aide à l’obtention du permis de conduire constituait une action urgente. Elle fut mise en place dès 2012. Quatre-vingts à nonante personnes bénéficient de ce service chaque année.

Téléchargez l'intégralité de l'article au format PDF

Articles connexes
Colloque: CAP sur les Smart Cities
Flobecq : 35% des maisons sont équipées de photovoltaïque
Envisager sa politique de stationnement d’un point de vue « smart » ? Quelques initiatives d’utilisation de nouvelles technologies dans la gestion du stationnement
Mission AWEX - WBI : cap sur les Smart Cities françaises
Maxime Prévot : "Allier efficience et créativité est nécessaire pour aborder au mieux les Smart Cities"
Belfius Banque - Smart City Award 2015: l’avenir des communes wallonnes sera durable
Eclairage public : quelles perspectives pour les communes wallonnes ?

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 22-01-2017, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Vie privée & cookies  |     ©   2017 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl