Retour à  la page d'accueil de l'espace Développement local - ADL

Mise en place et gestion de la « maternité commerciale » et soutien aux candidats retenus pour intégrer la « maternité commerciale »

Fiche-projet rédigée par l’ADL de Frameries dans le cadre de sa demande de renouvellement d’agrément pour la période 2014-2016

Novembre 2013
   ImprimerImprimer   

Description du projet

Au cours de l’agrément 2011-2013, l’ADL de Frameries a eu l’occasion de se pencher sur la structuration et la mise en place de la future « maternité commerciale », un concept tout à fait innovant en Région wallonne. Pour rappel, le principe de cette « maternité commerciale » est de mettre à disposition de candidats souhaitant se lancer dans une activité indépendante à caractère commercial une infrastructure publique de qualité pendant une période de temps déterminée, afin de permettre l’éclosion de nouveaux commerces.

Cette maternité devra donc permettre de développer le commerce car elle permettra à des personnes de lancer leur activité commerciale en payant un loyer à un prix modéré pendant une période de 5 ans. Les loyers seront progressivement augmentés au fil des années pour qu’à terme, ces nouveaux commerces puissent quitter la maternité commerciale et être redirigés et réimplantés vers la rue commerçante.

Pour la procédure de sélection des candidats, l’ADL a travaillé avec l’agence Progress, spécialisée en économie sociale, pour élaborer les conditions d’accès, la procédure d’octroi d’occupation, le dispositif à mettre en place pour fixer l’accès aux candidats, l’accompagnement pré et post-création, la liste des opérateurs partenaires potentiels, le cadre juridique pour l’occupation de la maternité et la convention de partenariat avec les partenaires potentiels, en plus du plan financier et de la politique de tarification. En s'associant à Progress et compte tenu du fait que le projet était soutenu par le FEDER, qui bénéficie du soutien du Fonds Social européen, l'ADL a clairement été dans le sens de la politique de partenariat soutenue dans le cadre du FEDER, qui souhaite que les partenariats avec les opérateurs bénéficiant du même soutien (à savoir de fonds européens) devront être privilégiés.

La structuration de cette « maternité commerciale » et les travaux d’infrastructure touchant progressivement à leur fin, la « maternité commerciale » va véritablement entrer dans sa phase opérationnelle dans les tout prochains mois (printemps 2014). Se pose donc la question de sa future gestion mais aussi et surtout du soutien aux candidats qui auront été retenus pour l’intégrer. Etant donné que l’ADL a participé depuis le début à l’élaboration du dossier et à sa finalisation, il semble logique que ce soit elle qui prenne en charge le second volet de ce projet.

Il a ainsi été convenu que l’accompagnement pré-création des porteurs de projet et la constitution de leur dossier de dossier de candidature soit réalisé par les partenaires de l’opération économique et que c’est le porteur de projet qui prendra en charge cette dépense. Au cours des 18 premiers mois qui auront suivi son implantation, des rapports intermédiaires réalisés par les partenaires de l’animation économique seront transmis à l’ADL, afin de s’assurer de la stabilité du commerce du porteur de projet et limiter ainsi pour lui le risque de faillite prématurée, puisqu’il est généralement reconnu que les trois premières années représentent la phase critique au démarrage d’une activité.

Pour soulager le porteur de projet et l’accompagner dans ses démarches, c’est l’ADL qui prendra en charge les heures d’accompagnement post-création du porteur de projet avec le partenaire de l’animation économique qui l’aura aidé à monter et structurer son idée.
Ce faisant, l'ADL répond très clairement à la mission principale d'une ADL, qui doit viser la création d'activités économiques et d'emplois durables.
Objectifs en termes de création d'activité économique et de création d'emploi

L’objectif essentiel ici est de soutenir le commerce local à Frameries et d’augmenter l’offre commerciale de l’entité, tout en facilitant la remise à l’emploi de porteurs de projet, qui auront bénéficié d’un accompagnement professionnel pré-création et qui, grâce à l’intervention de l’ADL, pourront également profiter de l’expertise des partenaires opérateurs de l’animation économique pour le suivi de leur projet après leur installation dans la «maternité commerciale ».

En termes de création d’emplois, et en comptant sur une surface moyenne de 100m² par commerce, nous tablons au minimum sur la création de 7 emplois directs. Ce chiffre n’est toutefois qu’une estimation, puisque l’espace nécessaire à chaque implantation pourra varier, tout comme le degré de développement de chaque projet, ce qui pourrait entraîner, dans le meilleur des cas, la création de postes d’emplois supplémentaires.

Ce projet doit en outre permettre de maintenir un certain niveau d’activité pour le commerce local, en renforçant le pôle commercial de Frameries, tout en élargissant le mix commercial et en réduisant, à terme, le nombre de cellules vides dans le centre-ville.

Pour l’accompagnement post-création, celui-ci devra se faire via l’un des partenaires de l’opération économique. Le partenaire devra remettre 3 rapports d’accompagnement à l’ADL (un après 6 mois d’occupation, un autre après un an d’occupation et le dernier après 18 mois d’occupation). Toutefois, c’est à l’ADL que seront facturées les heures d’accompagnement (max. 16heures pour un montant maximal de 1200 euros), dans le cadre de ses missions.

Il est à noter que cette action est une action majeure de l'ADL de Frameries depuis 3 ans, et son caractère innovant et porteur a d'ailleurs été clairement identifié par la Commission d'agrément, qui l'a indiqué clairement dans le type d'actions à mener dans la circulaire administrative 2013 envoyée aux Agences de Développement Local.

Il paraît donc indispensable de la poursuivre et de lancer la phase opérationnelle désormais.

Public concerné

- Porteurs de projet
- Demandeurs d’emploi ayant le projet de créer leur propre emploi en se lançant comme indépendant
- Grand public

Porteur du projet

ADL

Rôle de l'ADL

L’ADL remplira les missions suivantes dans ce projet :
- Mise en place de la communication autour de ce nouveau concept innovant en Région wallonne
- Point de contact vis-à-vis du public pour fournir les renseignements souhaités
- Présentation des différents dossiers de candidature au sein d’un comité de sélection mis en place spécifiquement pour la « maternité commerciale »
- Suivi du dossier administratif au niveau de l’Administration communale (présentation des différents dossiers au Collège communal, suivi par rapport au porteur de projet, …)
- Intermédiaire entre la Commune et le candidat retenu
- Financement du suivi post-création pour le porteur de projet

Rôle de chaque partenaire (public, privé, associatif)

Comme indiqué plus haut, différents opérateurs de l’animation économique seront associés à ce projet, dans le cadre d’une convention de partenariat.
Les partenaires potentiels pour l’accompagnement du porteur de projet pré et post-création sont les suivants :
-PROGRESS/Maison du Design
-UCM
-La Maison de l’Entreprise
-(Avomarc )
-(SACE )
Ceux-ci seront chargés d’accompagner le candidat dans la structuration de son projet et notamment dans la recherche de fonds, l’encadrement dans ses modalités d’installation comme indépendant et sa stratégie commerciale, l’élaboration de son dossier de candidature pour l’accès à la « maternité commerciale », …
Ces partenaires existant déjà depuis longtemps et ayant leur propre domaine d’expertise, il était donc important de les associer au projet, plutôt que l’ADL ne se substitue à ces acteurs de terrain en effectuant à leur place les missions d’accompagnement.
D’autres partenaires de formation ou liés au secteur de l’emploi pourront également être partenaires du projet, notamment en termes de relais d’informations :
-IFAPME
-PME 3000
-CO-NNEXION
-THE COWORK FACTORY
-Mission Régionale pour l’Emploi de Mons-Borinage

Grandes étapes de réalisation prévues

- Contacts avec les partenaires potentiels et signature des conventions (déjà entamé en 2013)
- Préparation et lancement de la communication sur la « maternité commerciale» (déjà entamé en 2013)
- Introduction des demandes des candidats et suivi administratif du dossier
- Lancement de l’activité du candidat commerçant
- Suivi post-création du candidat pendant 18 mois (pris en charge par l’ADL)

Coûts estimé et mode de financement

Une estimation a été faite sur base de 100m² par commerce. La « maternité commerciale » comptant 700m², il y aurait donc 7 candidats pour lesquels l’ADL financerait le suivi post-création. Sachant que 16h d’accompagnement par candidat seraient prévues, avec une tarification horaire par les opérateurs de l’animation économique de maximum 75euros/h, le coût de cette prise en charge s’élèverait à maximum 1200 euros par candidat, soit une estimation totale de 8400 euros.


Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 22-09-2019, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2019 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl