Retour à  la page d'accueil de l'espace CPAS/Fédération des CPAS

Les actions de la Fédération des CPAS

Communiqué Belga - La Wallonie prête à répartir les tests de dépistage pour le personnel des maisons de repos

03/04/2020

Le Gouvernement wallon a décidé de diriger une grande partie des 6 000 tests de dépistage du coronavirus reçus du fédéral vers les maisons de repos où des "clusters" ont été observés, avec la présence d'au moins 10 cas suspects parmi le personnel et les résidents. C'est en tout cas dans ce sens que va le "protocole d'utilisation" que propose le Gouvernement wallon pour les kits de dépistage destinés au personnel des maisons de repos, un protocole qui doit encore être validé par le fédéral. Si cette manière de répartir et d'effectuer les tests se révèle efficace dans la pratique, elle sera également appliquée par la suite après réception de nouveaux lots de tests.

La Wallonie propose d'envoyer 75 % des tests de dépistage reçus aux maisons de repos, "où se sont développés des clusters", et les 25 % restants aux autres établissements, où l'on n'a observé que peu de cas suspects. Les trois quarts des 6 000 premiers tests (soit 4 500 tests) devraient être suffisants pour dépister le personnel présent dans les maisons de repos wallonnes où beaucoup de cas suspectés ont été rapportés, indique-t-on au Cabinet de la Ministre de la Santé Christie Morreale.

Le personnel qui avait déjà été écarté, sous certificat médical, parce que présentant des symptômes, doit quant à lui se rendre dans les centres de pré-triage ou les hôpitaux faisant du dépistage, pour y être testé prioritairement.

Quant à ceux qui ne présentaient pas de symptômes mais sont écartés de leur travail en maison de repos par mesure de précaution, il leur sera demandé de venir se faire dépister comme le reste du personnel, par les médecins coordinateurs et infirmiers en chef de chaque établissement.

Cette première répartition des tests et cette manière d'organiser le dépistage du personnel des maisons de repos est une "phase test", comme il l'avait été demandé par le fédéral.

"Pour le Gouvernement de Wallonie, il est impératif qu'à l'avenir, le dépistage concerne toutes les structures d'hébergement collectif wallonnes, en ce compris les espaces d'hébergement alternatifs - même extérieurs - organisés dans le cadre de la crise sanitaire. Cette demande sera également relayée au fédéral", ajoute le Gouvernement régional wallon.

Renseignements: Jean-Marc Rombeaux

 
Ce document, imprimé le 29-11-2020, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2020 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl