Retour à  la page d'accueil de l'espace CPAS/Fédération des CPAS

Les actions de la Fédération des CPAS

Bref benchmarking sur les taux d’occupation, l’emploi et les prix en maisons de repos wallonnes

Annexes
Benchmarking sur les taux d’occupation et le personnel en maison de repos
Les chiffres clés sont surlignés en rose
Benchmarking sur les prix en maisons de repos
Les chiffres clés sont surlignés en rose

12/07/2019

Il y avait 46 610 résidants sur la période 2017-2018. Le taux d’occupation est  très élevé en maisons de repos et de soins (MRS) (98,5 %) mais plus bas en maison de repos (MR) (91,6 %). Il n’est que de 72,2 % dans les lits de court séjour.

Il y a une logique diminution du nombre de O, les personnes les plus autonomes qui ne représentent plus que 12 % des résidants. C’est en secteur public qu’elle est la plus marquante. Au cours des quatre dernières années, la baisse y a été de 28,2 %. En revanche, si on regarde l’évolution des deux dernières années, il y a encore une augmentation du nombre de O dans les MR du secteur commercial à concurrence de 11 %.

L’emploi dans le secteur est de 23 637 ETP. Cela fait 29 546 travailleurs sous l’hypothèse d’un temps de travail moyen d’un 4/5 temps. En ce qui concerne l’encadrement, en moyenne, il est d’un ETP par deux résidants. Comme l’essentiel des contrats de travail sont à temps partiel, cela signifie deux travailleurs pour deux aînés. Pour le secteur public, tout personnel confondu, c’est 18 ETP pour 30 aînés résidant ou accueilli en centre de soins de jour. C’est un peu plus élevé qu’en secteur associatif où il y a 16,9 ETP pour 30. Par contre, le secteur privé commercial est à 12,6 ETP pour 30.

Au niveau du personnel non-soins, qui est d’hôtellerie principalement, il y a en moyenne 4,2 ETP par 30 résidants. C’est 6 en secteur public et 3 en secteur commercial. Ces chiffres incluent les personnes en articles 60 et doivent être lus en tenant compte du fait que le secteur privé a davantage recours à des sous-traitants.

Pour le personnel de soin, l’écart par rapport à la norme de financement est en moyenne de 29 %. C’est 41 % en secteur public et 20 % dans le secteur commercial. Ces calculs sont faits sur base des chiffres d’emploi du troisième volet, un peu plus élevé que ceux du forfait.

Dans le même esprit, la Fédération des CPAS a fait une brève analyse des données les plus récentes en termes de prix de base journalier par secteur et par province. Ce prix était de 49 euros en Wallonie au deuxième trimestre 2018, soit 1 470 euros pour un mois. Il s’élevait à 43,8 euros en secteur public « contre » 51,5 dans le secteur associatif et 51,7 dans le secteur commercial. Il  faut donc compter près de 8 euros en plus en secteur privé par jour. C’ est en Brabant que les prix sont les plus élevés et en Hainaut qu’ils sont les plus bas.

À titre indicatif, le forfait Aviq était en moyenne de 50,9 euros en 2019 et de 53,5 en secteur public. En moyenne donc, ce forfait versé par l’Aviq et le prix payé par le résidant sont de niveau proche, de l’ordre de 50 euros. Par contre, il y a un différentiel de l’ordre 10 euros en secteur public (53,5 vs. 43,8 euros).

En un an, les prix ont augmenté en moyenne de 2,4 %. La majoration a été de 13,3 % de façon cumulée  sur 3 ans et demi. Elle atteint même 19,5 % dans le secteur privé commercial.

Pour les précaires d’aujourd’hui, la maison de repos pourrait devenir difficilement accessible, voire être une sorte de « produit de luxe ». Cela pose un problème d’accessibilité pour les moins nantis. Dans son Mémorandum régional, la Fédération des CPAS demande que l’assurance autonomie apporte un élément de réponse à la question de l’accessibilité en MR. À cette fin, il convient au niveau de l’allocation pour l’aide aux personnes âgées (APA) :

  • d’instaurer d’abord une liaison des montants au bien-être ;
  • de majorer ensuite forfaitairement ces montants ;
  • d’élargir enfin le champ d’application de cette allocation.

Renseignements: Jean-Marc Rombeaux

 
Ce document, imprimé le 22-11-2019, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2019 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl