Perwez

Programme de Coopération internationale communale (CIC) - Burkina Faso - Perwez-Niangoloko

Descriptif du projet

Le Programme de CIC au Burkina Faso s’inscrit pleinement dans le Cadre stratégique de mise en oeuvre de la décentralisation (CSMOD), adopté par le Gouvernement burkinabè en juin 2006, et qui a déterminé les grandes orientations pour la mise en œuvre des étapes de la réforme de 2006 à 2015.

Le CSMOD constitue désormais le nouveau cadre de référence national autour duquel l’ensemble des acteurs engagés dans la décentralisation sont invités à s’insérer. Une politique nationale de décentralisation peut, à partir de 2008, s’appuyer sur un nouvel outil, le Fonds permanent pour le développement des communes (FPDC): ce fonds remplacera notamment à terme le FODECOL, l’AGEDECOL et le FICOM. Il regroupera les ressources provenant de la coopération bilatérale et multilatérale avec comme objectif le développement des communes (et notamment la mise en œuvre de leurs Plans communaux de développement). Les partenariats du Programme de CIC veilleront à l’harmonisation de leurs actions avec ce nouvel outil et contribueront ainsi à la réussite de la décentralisation par l’amélioration des capacités des communes à élaborer et à mettre en œuvre le développement local.

Le Programme de CIC est un programme pluriannuel de renforcement institutionnel. Il s’appuie sur les partenariats suivants: Habay-la-Neuve/Kombissiri, Lessines/Do, Mouscron/Dédougou, Oupeye/Gourcy, Fernelmont/Tiebélé et Perwez/Niangoloko. Pour les deux derniers partenariats (Fernelmont/Tiebélé et Perwez/Niangoloko) qui ont pris le train en marche, le Programme couvre la période 2010–2012.

Le Programme de CIC s’est fixé deux objectifs spécifiques au Burkina Faso, qui vont dans le sens des initiatives déjà prises en matière d’appui à la décentralisation. Ces deux objectifs spécifiques du Programme sont:

Pour ce qui est de la Commune de Niangoloko, en dehors des actions d’appui de l’Etat, à travers des rencontres de renforcement de capacité organisées au profit des élus, aucune autre action dans ces domaines n’est inscrite avec une quelconque structure ou fonds.

Partenaires

Municipalité de Niangoloko (Burkina Faso)

Financement

Etat fédéral

Budget

De 12.500 € à 50.000 €

Secteurs

Développement économique et/ou local
Environnement
Formation prof.
Ruralité/Agriculture
Santé publique

Personnes de contact

Agent
M. Michel RUELLE Secrétaire communal      
M. RIBERAUD Romain Responsable A.D.L. romain.riberaud@perwez.be 081/ 83 47 97