Etalle

Contrat de rivière dans la Vallée du Sourou (Burkina Faso)

Descriptif du projet

Depuis 2003, à travers les contrats de rivière, une gestion participative de l'eau au niveau local est mise en oeuvre avec succès en Région wallonne. Grâce à ce mode de gestion innovant et concertée, les partenaires publics et privés rassemblés au sein d'un comité de rivière ont défini consensuellement et sur base volontaire un programme d'actions en vue de restaurer les multiples fonctions et usages de l'eau à l'échelle d'un bassin versant. 

Dans le cadre de la politique de coopération du Ministère de la Région wallonne, le modèle wallon a pu être exporté au Burkina Faso tout en s'inspirant particulièrement du contrat de rivière du bassin de la Semois. La Commune d'Etalle s'est engagée dans un partenariat avec le Burkina Faso à travers le projet de contrat de rivière de la vallée de Sourou initié début 2003. Il s'agissait d'adapter l'outil aux réalités de l'Afrique de l'Ouest. Après la réalisation d'un diagnostic participatif et la mise en place de trois comités de rivière, le contrat a pu être finalisé fin 2005. Les premières actions de terrain ont été réalisées. Celles-ci visaient à restaurer l'état des ressources en eau et la protection des sols et des écosystèmes aquatiques tout en améliorant l'accès à l'eau.  Il s'agissait également d'apporter  une contribution à la lutte contre la pauvreté afin de réduire les pressions conduisant à la dégradation de l'environnement. 

Les premières actions réalisés ont contribué, ne serait-ce que modestement, à ralentir la dégradation en recréant un espace tampon entre la rivière et les zones cultivées, à l'instar des formations ripicoles anciennes.

Après quelques années d'expérience, malgré les difficultés rencontrées, la démarche contrat de rivière suscite toujours une forte mobilisation et démontre qu'un tel outil contractuel de gestion novatrice et participative peut apporter une contribution intéressante en faveur d'une gestion intégrée des eaux et des sols. Le cas du contrat de rivière Sourou s'inscrit donc dans le cadre d'une gestion durable des ressources en eau, favorisée par une approche spatiale à travers des politiques d'aménagment du territoire et de bonnes pratiques d'occupation des sols.

 

Partenaires

LA COPROD (Burkina Faso)
Arlon (Belgique)
Vresse-sur-Semois (Belgique)

Financement

Fonds propres
Région wallonne

Budget

De 50.000 € à 250.000 €

Secteurs

Action sociale
Développement économique et/ou local
Environnement
Ruralité/Agriculture
Santé publique

Personnes de contact

Agent
Mme Martine ANDREUX Employée Etat-civil