Retour à  la page d'accueil de l'espace formation

Les formations CPAS

Les travailleurs sociaux de CPAS face à la souffrance psychosociale des personnes

Les travailleurs sociaux de CPAS face à la souffrance psychosociale des personnes

Inscrivez-vous sur la liste d'attente


Les 5/2/18
, 22/2/18
et 5/3/18 à SOUMAGNE (complet)

Domaine provincial de Wégimont
Chaussée de Wégimont 76
4630 SOUMAGNE
Horaire: De 9h à 16h30

Durée: 3 jours

Prix:
Membre UVCW: 297 €
Autre: 420 €

Le programme au format PDF

Renseignements:
Claudine Ska
Tél: 081/24.06.56
Fax: 081/24.06.52

CONTEXTE

Les travailleurs sociaux sont amenés à accompagner des personnes vivant dans une situation sociale difficile depuis de nombreuses années. Certaines personnes développent une vulnérabilité psychique que les travailleurs ont du mal à cerner et à accompagner, car elles bousculent les référentiels habituels et sont difficilement mobilisables pour un accompagnement social. Entre la "maladie mentale" et la souffrance psychosociale, il importe de faire la différence, l'approche et l'accompagnement étant très différents.

OBJECTIFS

A la fin de la formation, les participants seront capables de :

  • Contextualiser les situations de maladie mentale et les troubles psychiques d’origine sociale ;
  • Se doter d’outils d’analyse adaptés dans la prise en charge de situations de crise, liées à des troubles de santé mentale ou à la maladie mentale ;
  • Se resituer dans la relation en gérant et en maîtrisant les émotions afin d’agir avec davantage de sérénité dans le travail avec des personnes présentant des troubles de santé mentale ou une maladie mentale ;
  • Accompagner les personnes vers des processus de rétablissement psycho-sociaux porteurs d’un mieux-être ;
  • Produire et capitaliser de bonnes pratiques transposables dans leurs propres équipes, institutions, secteur et relations partenariales dans une perspective d’intelligence collective et pragmatique.

CONTENUS

Analyser la dimension psychosociale des situations plus spécifiques (troubles de santé mentale, usages de drogues, violences,…) de manière pragmatique afin d’en dégager des grilles d’analyse communes et respectueuses des spécificités professionnelles et institutionnelles pour expérimenter le langage et le sens commun. 

Des éléments anthropologiques et cliniques adaptés aux réalités des intervenants seront abordés lors de l’analyse des situations: syndrome d’auto-exclusion chez les personnes en grande précarité, conduites à risques, effets des psychotropes, la place du traumatisme dans la souffrance psychique.

Analyser les situations des bénéficiaires de l’action et ainsi construire une grille commune de traitement par des outils adaptés à la relation de proximité:

  • Méthodologie des « 3 L » (Lieux, Langages, Logiques): comment s’expriment la souffrance et les troubles psychiques?  Quels sont les langages de la vulnérabilité psychique d’origine sociale?
  • Socio-génogramme pour décoder les parcours des personnes, leur contexte de vie, la place des institutions et des travailleurs sociaux
  • Identification des ressources tant chez les professionnels que chez les bénéficiaires en valorisant une approche centrée sur le développement du pouvoir d’agir collectif et individuel
  • Pouvoir gérer la crise en se repositionnant dans un rôle et une fonction adéquats. Comment gérer ses émotions mais aussi ses propres représentations ? Comment reprendre la maîtrise de sa place dans la relation ?  Comment prévenir les débordements et en réduire les risques?
  • Valorisation du processus de rétablissement par la pratique du lien en contexte social : les schèmes du rétablissement par la pratique sur le terrain (Luc Van Huffel), construire un dispositif de travail en confiance à l’aide de la grille “trampoline” (Emmanuel Nicolas).

Evaluation prospective :

L’évaluation se fait sur le processus de la formation et la capitalisation des savoirs. Elle intègre l’élaboration d’un “petit guide de bonnes pratiques et de recommandations” pour les travailleurs sociaux.

MÉTHODOLOGIE

La méthode sera participative, formative et active: elle s’appuiera sur les expériences et les pratiques des intervenants en valorisant la circulation de la parole. Pour ce faire, la formation intégrera des mises en situations visant à une conceptualisation des pratiques. Les simulations d’entretiens et d’accompagnement seront privilégiées.  Elles seront analysées par le groupe avec l’aide du formateur pour construire des schémas d’intervention.

Un syllabus sera transmis aux participants ainsi que la copie du Powerpoint projeté en séance et le document « guide des bonnes pratiques » élaboré en séances.

Le prérequis est la volonté à :

  • s’appuyer sur l’échange de savoirs et d’expériences,
  • valoriser l’intelligence collective: s’appuyer sur les “petits trucs qui fonctionnent” développés par les participants

INTERVENANTS

Emmanuel Nicolas, assistant social, intervenant social de proximité et en thérapie familiale systémique, anthropologue,

et/ou, selon la planification des dates,

Luc Van Huffel, intervenant social de proximité, psychologue clinicien, doctorant à l’UMONS.

Tous deux travaillent au STICS et sont intervenants sociaux de proximité auprès de personnes ayant investi la rue comme lieu de vie (sans-abri, usagers de drogues, personnes sans-papier, personnes prostituées). Ils développent des pratiques d’accompagnement psychosocial auprès de personnes en grande précarité présentant des troubles psychiques. Ils sont auteurs de recherches pour l’UMONS et l’UCL sur ces questions.

Emmanuel Nicolas a été pendant plusieurs années coordinateur de l’abri de nuit du CPAS de Charleroi. En tant que formateur, il intervient dans divers CPAS bruxellois et wallons (Namur, la Louvière, Charleroi, Liège).

Partenaires

    
 
Ce document, imprimé le 21-01-2018, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Vie privée & cookies  |     ©   2018 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl