Ce document, imprimé le 16-10-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Lancement de l'appel à projets - Coopératives immobilières sociales - Femmes victimes de violences

Mis en ligne le 13 Octobre 2021

Sous l’impulsion de la Vice-Présidente, Ministre de l’Economie sociale, de l’Action sociale et des Droits des femmes, Christie Morreale, le Gouvernement de Wallonie vient de marquer son accord pour lancer un vaste appel à projets d’un montant de 1.500.000 euros visant à augmenter ce nombre de places de logements à destination des femmes. Cet appel sera lancé le 11 octobre 2021 avec clôture le 14 novembre 2021. 

Ce dernier vise à soutenir financièrement les entreprises d’économie sociale, ayant la forme de coopératives agréées et actives dans le secteur de l’immobilier, dans l’acquisition de logements privatifs à destination des femmes victimes de violences et de leurs enfants. Cet appel à projet s’inscrit dans un parcours de post-hébergement, c’est-à-dire dans le processus de reconstruction sur le long terme de l’autonomie des femmes victimes de violence. Pour ce faire, les coopératives devront travailler en étroite collaboration avec les organismes spécialisés dans l’accueil et l’accompagnement des femmes victimes de violence en Wallonie.

Concrètement, la coopérative immobilière devra s’engager à proposer des loyers modérés sur base de la grille indicative des loyers de Wallonie. Le porteur de projet devra contribuer à hauteur de minimum 20% du montant total de l’acquisition immobilière. Deux logements au maximum pourront être soumis par coopérative. 

Vous trouverez, ci-dessous, une fiche descriptive de l’appel à projets, ainsi que le formulaire de demande. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de la Direction de l’Économie sociale

L’octroi de subvention aux sociétés coopératives immobilières sociales s’effectuera d’une part, sur base de l’analyse de l’éligibilité des candidats par la Direction de l’Economie sociale (SPW EER) et d’autre part, sur base de l’analyse qualitative par un Jury de sélection pluridisciplinaire au regard des conditions spécifiques. L’analyse qualitative portera sur les critères suivants :

  • Qualité et réalisme de l’offre de logement et des travaux à réaliser en respectant les échéances (/10) ;
  • Qualité et pertinence des partenariats[1] (/10) ;
  • Motivation du candidat (/10) ;
  • Expérience du candidat (/10) ;
  • Performance énergétique du logement via le niveau de PEB (/10) ;
  • Localisation du logement (proche d’un centre urbain, commerces, ou accessible facilement en transport en commun[2])  (/10).

Les demandes sont recevables si elles sont remises à la Direction de l’Économie sociale jusqu’au 14 novembre 2021 à minuit.


[1] La priorité est la suivante : les Maison d’accueil exclusivement orientées vers le public des femmes victimes de violences – « refuges » (1), les Maisons d’accueil « article 97 » (2), les maisons d’accueil généralistes (3), les organismes (ambulatoires) spécialisés dans l’accompagnement des femmes victimes de violence et les CPAS (4).

[2] Par « accessible facilement en transport en commun, il faut entendre les logements situés à moins de 800 mètres d’une gare de chemin de fer ou à moins de 500 mètres d’un arrêt de bus/métro desservi par plus de 2 bus par heure 

L'auteur

Sandrine Xhauflaire

Conseillère

Titulaire d’un master en politique économique et sociale de l’Université catholique de Louvain, elle exerce les fonctions de conseillère au sein de la Fédération des CPAS de l’Union des Villes et Communes de Wallonie depuis 2006. Ses matières principales ont trait à l’insertion socioprofessionnelle en CPAS.

Les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
13 Octobre 2021

Type de contenu

Matière(s)

>