Ce document, imprimé le 24-06-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Parcs en milieu urbain : appel à projet lancé pour juillet 2021

Mis en ligne le 20 Avril 2021

Les ministres de la nature Madame Tellier et du climat Monsieur Henry ont décidé de travailler de concert afin de promouvoir l’adaptation de nos centres urbains face aux changements climatiques.

Une des pistes à privilégier est de procéder à la végétalisation des villes et villages ce qui permettra de lutter contre les ilots de chaleur grâce à l’évapotranspiration et/ou à l’ombrage porté par la végétation. Ces projets peuvent également aider à la régulation du cycle de l’eau en luttant contre les inondations et la sécheresse.

Notre association a été invitée à participer à l'élaboration de ce projet de grande ampleur au vu du budget global alloué pour les communes. Nous avons pu ainsi veiller à ce que les modalités d'octroi et les sujets visés soient le plus en adéquation possible avec la réalité des communes. 

Un premier appel à projets vient d’être lancé début avril pour la création de nouveaux espaces verts publics dans les communes dont la population est comprise entre 15.000 et 50.000 habitants et/ou la densité de population est supérieure à 500 habitants/km². 

Les villes de plus de 50.000 habitants verront leurs projets de végétalisation urbaine financés dans le cadre de la Politique intégrée de la ville, co-pilotée par le Ministre Henry sur base des mêmes critères via un nouveau mécanisme de droit de tirage.

Le budget alloué est de taille puisque ce sont quelques 12.5 millions d’euros qui sont débloqués pour la création de nouveaux espaces verts publics.

Les projets attendus peuvent viser :

  • La déminéralisation du sol ;
  • L’aménagement d’une friche ou un délaissé urbain ;
  • L’aménagement d’un espace "vert", ouvert au public, au départ d’un espace préalablement non ouvert au public.

Les projets sélectionnés le seront sur base de leur capacité à participer à l'adaptation aux changements climatiques (lutte contre les ilots de chaleur, les inondations ou la sécheresse), leur qualité environnementale et leur qualité sociale. Il s'agit de valoriser les projets qui demandent peu d'entretien et qui consomment peu de ressources. Ceux-ci doivent être conçus selon les principes d’une gestion écologique permettant au gestionnaire du patrimoine vert de la commune une organisation simple et facilitée de l’entretien de ces espaces. Ils se voudront également inclusifs en étant accessibles aux personnes à mobilité réduite, aux publics les plus précarisés et en intégrant la dimension de genre visant l’égalité des femmes et des hommes. Dans le cadre de leur candidature, les communes sont invitées à sceller des partenariats avec d’autres acteurs publics ou privés et à impliquer les citoyens et les acteurs locaux à différents stades du projet.

L'entrée des candidatures se fera pour le 12 juillet 2021, la sélection des candidatures par le jury en octobre 2021 et le dépôt des dossiers d'avant-projet en octobre 2022.

Trois autres appels à projets consacrés au maillage vert et bleu et à la végétalisation de l’espace public à l’échelle d‘un quartier seront également lancés d'ici la fin de la législature. Ils seront ouverts à toutes les communes quelle que soit leur taille.

 

L'auteur

Christel Termol

Conseiller à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Diplômée de l'Université de Liège en Sciences zoologiques et en Sciences de l'environnement, elle exerce la fonction de conseillère expert au sein du Département Développement territorial de l'Union des Villes et Communes de Wallonie. Les matières relevant de sa compétence sont la nature, le zéro-phyto, la forêt et la chasse.

Tous les articles de l'auteur

>