Ce document, imprimé le 24-06-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Aînés

Accompagner les personnes âgées désorientées: boîte à outils

Depuis quelques années, de nombreux outils d’accompagnement se sont développés (Validation, Humanitude, Montessori, Snoezelen, Mindfullness, …). Peu ont reçu de certification scientifique mais le personnel soignant en éprouve quotidiennement l’utilité dans l’accompagnement des personnes désorientées. Ce sont donc avant tout des méthodes empiriques, parfois nourries d’apports théoriques externes (Jung, Freud, Rogers, Erikson, …).

Toutes ces méthodes partagent un même fondement : la personne désorientée est une personne à part entière, qui a quelque chose à nous dire et à transmettre, qui est communicante jusqu’au dernier souffle.

Nous nous proposons de compiler ces méthodes et d’en extraire les outils principaux de manière non exhaustive, sans aucune prétention, sans remède miracle, et en sachant qu’un tournevis sert autant à visser qu’à dévisser, un marteau à taper sur un clou qu’à enlever un clou. Il conviendra donc d’utiliser ces outils avec discernement, en ayant le plus possible conscience des causes et des effets et des liens apparents ou sous-jacents. 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE

Essentiellement basée sur des mises en situation et de petits exercices pratiques, elle est également nourrie d’apports théoriques, de vidéos, de références…

FORMATEURS

Marc Bouteiller est directeur de maison de repos et a 30 ans d’expérience de gestion des ressources humaines. Il est également formateur écoé.

Carine Geldof est infirmière auprès des personnes désorientées depuis plus de 35 ans, référente pour la démence et les soins palliatifs. Elle est formatrice à la Cobeff.

CONTENU

Nous avons regroupé les outils en quatre catégories :

1.   Développer son attitude : cette catégorie aborde toutes les questions de savoir-être avec un principe de base : être bienveillant avec soi-même pour être bienveillant avec les autres.

2.   Donner du sens : nous avons tous besoin de donner sens à notre vie, et c’est particulièrement vrai en fin de vie.  Ce besoin est d’autant plus important à prendre en considération qu’à un certain âge, les fonctions sociales habituellement reconnues s’étiolent (parent, travailleur, …).

3.  Dignité : un des risques majeurs de l’accompagnement de la personne âgée est son infantilisation. L’idée est même avalisée par certains : la personne âgée régresse, retombe en enfance … or, c’est justement en préservant les facultés d’adulte, donc d’autonomie (aidez-moi à faire seul) que l’on retarde les processus de vieillissement.

4.  Communication : plusieurs pathologies handicapent la communication verbale (Alzheimer, Parkinson, AVC, etc. ...). Mais l’être humain a des facultés d’adaptation très importantes et il peut compenser un mode de communication par un autre. Il est donc important de bien connaître ses gammes de communication pour pouvoir utiliser celles qui sont les plus appropriées à chaque résident.

Dans ce cadre, nous proposons 4 journées de formation continue.

Jour 1

Matin : silence et attention

Après-midi : les valeurs

Jour 2

Matin : empathie et émotions

Après-midi : histoires de vie et PSPA

Jour 3

Matin : vieillir, une succession de deuils

Après-midi : autonomie et utilité

Jour 4

Matin : canaux sensoriels

Après-midi : mieux travailler en équipe

PARTENAIRES

Cette formation n'est actuellement pas planifiée

Informations importantes
Cette formation est agréée par l'AVIQ en tant que formation continuée pour les directeurs de maisons de repos, et fait l'objet d'une demande d'agréation auprès de la Cocom.

Prix (membres/non-membres)

480 / 648 €

Durée

4 jours

Organisé par

Fédération des CPAS

Renseignements

Claudine Ska
Tél: 081/24.06.56

>