Ce document, imprimé le 06-03-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Etrangers Santé

CPAS & Santé mentale - Quel travail en réseau autour des personnes étrangères ?

FAMI 43 - SANTE MENTALE & ETRANGERS - WALLONIE

CONTEXTE

Les personnes dites "primo-arrivantes" (demandeurs d'asile, bénéficiaires de la Protection Internationale, demandeurs ou ayant reçus le titre de séjour en Belgique) constituent un public qui augmente dans les CPAS. En plus d'une connaissance des complexités juridiques, l'accompagnement de ce public particulier confronte également les travailleurs sociaux à des problématiques de santé mentale (stress post-traumatiques, souffrance psychosociale), mais aussi d'interculturalité. 

Cette formation aura pour finalité de répondre à l'enjeu suivant :

Comment définir un travail en réseau adapté avec les différents intervenants prenant en charge la personne souffrant de troubles psychiques et pouvoir orienter les personnes vers les services opportuns ?

OBJECTIFS

S’intéresser à l’intervention en réseau afin d’évaluer les limites del’adaptation des
services aux besoins des personnes migrantes souffrant de troubles psychiques.
Repérer et évaluer les ressources disponibles au niveau local.
Positionner son intervention dans le cadre d’une réflexion conviant à la
pluridisciplinarité, l’intersectorialité, le recours aux réseaux citoyens et ce, tenant
compte du système particulier de la personne migrante. Intégrer le réseau
communautaire de la personne migrante souffrant de troubles psychiques afin
d’introduire une manière de ré-humaniser nos systèmes.
Favoriser la rencontre des acteurs afin d’encourager les partenariats locaux.
Comprendre comment tisser un réseau professionnel pertinent et efficace dans les
soins psychiques.
  • S’intéresser à l’intervention en réseau afin d’évaluer les limites de l’adaptation des services aux besoins des personnes primo-arrivantes souffrant de troubles psychiques;
  • Repérer et évaluer les ressources disponibles au niveau local;
  • Positionner son intervention dans le cadre d’une réflexion conviant à la pluridisciplinarité, l’intersectorialité, le recours aux réseaux citoyens et ce, tenant compte du système particulier de la personne primo-arrivante;
  • Intégrer le réseau communautaire de la personne primo-arrivante souffrant de troubles psychiques afin d’introduire une manière de ré-humaniser nos systèmes;
  • Favoriser la rencontre des acteurs afin d’encourager les partenariats locaux;
  • Comprendre comment tisser un réseau professionnel pertinent et efficace dans les soins psychiques.

CONTENU

  • Qu'est-ce q'un un réseau (étymologie), au sens large, et spécifiquement dans le travail social ?;
  • Les 5 formes de réseaux fréquemment abordés par la CNR (coordination nationale des réseaux et Ph. Dumoulin);
  • Décloisonnement, complémentarité et coexistence;
  • Les points forts, les risques à maitriser et le cadre éthique;
  • Le travail en réseau pour/avec les usagers : premiers acteurs concernés. Comment collectiviser tout en individualisant ?;
  • La démarche interculturelle dans le travail en réseau (apport théorique selon M. Cohen-Emerique);
  • Les outils de communication interculturelle;
  • Vision anthropologique de l’intervention en réseau (individualisme/ holisme, décentrement, déconstruction des évidences, altérité et vision globale).

MÉTHODOLOGIE

Pédagogie active caractérisée par une approche complémentaire entre apports théoriques et analyses de situations problématiques rencontrées par les participants.

Atelier pratique : dessine la cartographie des réseaux (identification de son réseau "personnel", identification de son réseau professionnel, mise en évidence des liens et des interactions). 

Cette formation virtuelle interactive sera soutenue par de la facilitation graphique et visuelle afin de favoriser l'apprentissage et la dimension humaine des échanges.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s'adresse à tous les travailleurs sociaux des CPAS de Wallonie qui accompagnent des personnes primo-arrivantes (étrangères), mais aussi d'origine étrangère. 

FORMATRICE

Caroline ETIENNE, maîtrise en anthropologie, bachelier assistante sociale, formatrice FLE (Centre d’Action Interculturelle - Namur).

INFORMATIONS PRATIQUES

La formation est organisée via la plateforme Zoom.

La participation à la formation nécessite que vous disposiez d'un ordinateur connecté à Internet avec des haut-parleurs ou un casque.

Nous vous conseillons d'utiliser une version récente du navigateur Chrome.

Avant la formation, vous pouvez tester :

  • vos haut-parleurs ou votre casque en suivant ce lien ;
  • et votre connexion Internet en suivant ce lien (test outil Zoom).

Lors du webinaire, vous devrez activer votre micro afin de pouvoir poser vos éventuelles questions. L’utilisation de la caméra n’est pas obligatoire, mais est un plus.

Vous recevrez :

  • un ou deux jours avant, un mail de rappel ;
  • et une heure avant, un dernier mail avec les instructions pour rejoindre la formation à distance.

Vers une politique de migration plus intégrée, grâce au FAMI.

PARTENAIRES

Prix (membres/non-membres)

Gratuit

Durée

1 journée

Organisé par

Fédération des CPAS

Renseignements

Claudine Ska
Tél: 081/24.06.56

>