FAMI 53 : Dans le contexte belge de sécurité sociale : évaluer et comprendre les effets sur les droits économiques et sociaux des travailleurs migrants vulnérables (Wallonie et Bruxelles)
Ce document, imprimé le 27-09-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Etrangers

FAMI 53 : Dans le contexte belge de sécurité sociale : évaluer et comprendre les effets sur les droits économiques et sociaux des travailleurs migrants vulnérables (Wallonie et Bruxelles)

Volet Travail en réseau - Emploi

Objectifs

Cette formation permettra aux acteurs de l’insertion socioprofessionnelle et aux travailleurs sociaux du milieu associatif de mieux connaître les règles de sécurité sociale qui s’appliquent aux travailleurs migrants, notamment ressortissants des pays tiers et primo-arrivants.

Contenu

La sécurité sociale est la protection qu'une société fournit aux individus et aux familles pour assurer une sécurité de revenu contre certains événements de la vie, également appelés risques sociaux, tels que la vieillesse, le chômage, la maladie, l'invalidité, l'accident du travail, la maternité ou le décès.

L’accès à la sécurité sociale, et donc aux prestations sociales qu’en découlent, n’est pas subordonné en Belgique à la nationalité, mais plutôt à des périodes d’assurance auprès du système belge de sécurité sociale.

Nous avons utilisé le mot "assurance". À travers ce concept passe toute la différence entre la sécurité sociale, la protection sociale et l'aide sociale. Questions liées:

  •  Pourquoi et en quoi consiste cette différence ? 
  • Que veut dire pour une personne bénéficiant de l'aide du CPAS de passer de l'aide sociale à la sécurité sociale ? 
  • Il est dit, par exemple, que l'un des principaux objectifs d'un contrat « Article 60 » est de « ouvrir le droit à la sécurité sociale » : quels avantages et quels risques cela comporte-t-il ?

Malgré l’absence de conditions de nationalité, un certain nombre de prestations sociales sont subordonnées à la résidence du bénéficiaire en Belgique. Par conséquent, même si le système belge de sécurité sociale apparaît, à première vue, comme neutre quant à la trajectoire migratoire de ses bénéficiaires, il pourrait être plus difficile pour les migrants d’accéder, de conserver et d’exporter des prestations de sécurité sociale de la Belgique par rapport aux ressortissants résidents.

Au niveau international, il est important de connaître, au moins dans les grandes lignes, deux aspects. Le premier est que l'Union européenne a établi des règles de « coordination » il y a plus de 60 ans pour qu'une personne migrant d'un pays à l'autre ne perde pas ses droits de sécurité sociale. Aujourd'hui, ces règles s'appliquent également aux ressortissants de pays tiers. En outre, la Belgique a signé des accords de sécurité sociale avec 25 pays non-européens, dont l'Algérie, la RD Congo, le Maroc et la Turquie. Questions liées:

  • Comment ces règles peuvent-elles avoir un impact, favorable ou défavorable, sur l'inclusion sociale et professionnelle des travailleurs migrants ? 
  • Comment les travailleurs sociaux des CPAS et des services de l'emploi peuvent-ils s'approprier ces règles afin de mieux accompagner ces personnes ?   

Méthodologie

Pendant la formation, les questions des participants seront au cœur d'une pédagogie active : les apports théoriques seront utilisés pour analyser les situations problématiques rencontrées par les participants.

Cette méthode se base sur l'observation, la comparaison, la contextualisation, l'analyse de cas, l'auto-évaluation et l'échange d'expériences.

Dans ce cadre, l’objet de la formation est un savoir qui se construit ensemble. Au lieu de partir de l’exposition de formules théoriques, en laissant aux participants le soin de les appliquer dans la réalité, le formateur se base sur les expériences, les connaissances et les situations des participants, pour construire avec eux des modèles et des pratiques de résolution de problèmes.

Cette formation virtuelle interactive sera soutenue par de la facilitation graphique et visuelle afin de favoriser l'apprentissage et la dimension humaine des échanges.

Public cible

Travailleurs sociaux des CPAS wallons;

Travailleurs sociaux issus du milieu associatif/ONG wallons.

Voir la page de cette formation dédiée aux travailleurs sociaux bruxellois.

Formateur(s) / Intervenant(s)

Carlo Caldarini est socio-économiste et docteur en pédagogie. Auteur de plus de 80 publications, il est aujourd’hui responsable des études et de la recherche sociale d’un des plus grands CPAS de Belgique. Il est également chercheur formateur à l’Espace Sémaphore, Centre de psychologie et de sociologie interculturelle, et collabore avec l’Institut de Recherche de Formation et d’Action sur les Migrations (IRFAM).

Informations pratiques

La formation est organisée en modalité distancielle – en ligne.

Quelques jours avant la formation, vous recevrez un questionnaire. Vos besoins et questions explicités seront pris en considération par les formateurs lors de l’animation de la journée.

Les contenus de la formation ainsi que les planches de facilitation seront postés dans la plateforme eCampus.

Une session aura lieu en 2022 et une autre en 2023. Tous les travailleurs sociaux wallons, et bruxelloins sont les bienvenus.

PARTENAIRES

Nos formations dans cette matièreVoir le catalogue complet

Dates et lieux

Le 28/11/22 (à distance)
De 9h00 à 16h00
Il reste 15 place(s) disponible(s)
GRATUIT
Le 12/6/23 (à distance)
De 9h00 à 16h00
Il reste 15 place(s) disponible(s)
GRATUIT

Durée

Un jour

Organisé par

Fédération des CPAS

Renseignements

Claudine Ska
Tél: 081/24.06.56