A Ouagadougou, une initiative originale pour soutenir la déclaration des faits d’état civil
Ce document, imprimé le 16-08-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 9 Juin 2022

Fin décembre 2021, était organisé un salon de la bande dessinée et de la peinture sous forme de concours dans l’Arrondissement n°3 de Ouagadougou, avec pour thème : « Je contribue à une meilleure redistribution des recettes de mon pays, je déclare tous mes faits d’état civil, je contribue à une meilleure sécurisation de mon pays, je m’identifie et déclare tous mes faits d’état civil ».

Initiée par le dynamique partenariat entre cet Arrondissement et Woluwe-Saint-Pierre, avec le soutien de  la Direction générale Coopération au Développement et Aide humanitaire (DGD), cette activité originale s’inscrivait dans le cadre direct de l’objectif poursuivi depuis plusieurs années par le  Programme fédéral de Coopération Internationale communale (CIC), à savoir  le renforcement des capacités des communes burkinabè participantes à enregistrer l'ensemble des faits d’état civil (y compris informatiquement), ainsi qu’à encourager leur déclaration et exploitation à des fins de politiques publiques.

Ce concours s’est déroulé sur 4 jours avec des peintres et des bédéistes. Pour bien informer les candidats, un cours de base sur l’état civil a été dispensé par le Coordinateur du Programme de CIC pour l’Arrondissement n°3, Monsieur Kayana Ouattara. Au terme du concours, après délibération des deux jurys, l’un pour les peintures, l’autre pour les bédés, la remise des prix a ensuite été proclamée par les autorités de la Mairie, suivie d’une petite présentation théâtrale pour sensibiliser la population à l’importance de déclarer les faits d’état civil.  Cinq peintures ont été récompensées ainsi que cinq bédés.

Cet évènement a connu un véritable engouement au sein de la commune et a permis de rappeler l’importance qu’il y a à faire enregistrer les faits  d’état civil, non seulement auprès des jeunes mais aussi de toute la population de l’Arrondissement n°3 de Ouagadougou.

En espérant que cette initiative fasse des émules, nous vous présentons ci-dessous quelques-unes des plus belles réalisations de ces artistes en herbe, qui ont accepté de jouer le jeu pour une bonne cause.

Nos formations dans cette matièreVoir le catalogue complet

Date de mise en ligne
9 Juin 2022

Type de contenu

Matière(s)

Europe/international
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Europe/international