Ce document, imprimé le 27-01-2023, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 25 Janvier 2023

 

Plus de 30 000 Belges souffrent aujourd'hui d'une maladie intestinale chronique, comme la maladie de Crohn ou la rectocolite ulcéro-hémorragique.

Il s'agit d'une inflammation chronique du système digestif, qui entraîne souvent des symptômes tels que des diarrhées, des douleurs abdominales et une perte de poids.

Généralement, les patients sont diagnostiqués entre 15 et 30 ans, et les symptômes ont souvent un important effet sur leur vie sociale, leurs conditions de travail et leurs habitudes alimentaires. Certains patients peuvent avoir besoin d'aller aux toilettes jusqu'à 20 fois par jour, et ce de manière très urgente.

Le Passe-toilette

Depuis quelques années, l’Association de patients Crohn RCUH (branche francophone et néerlandophone) ont mis en place un « passe-toilettes », certifié médicalement, qui permet aux patients d'utiliser gratuitement les toilettes où qu'ils se trouvent : dans un magasin, un établissement de restauration ou tout autre lieu librement accessible.

Ce passe-toilettes est essentiel pour le bien-être médical et social des patients.

Des organisations professionnelles soutiennent la démarche

Comeos, l’UCM, Horeca Vlaanderen et Unizo, soutiennent la démarche en informant et en sensibilisant leurs membres à l'importance du Passe-toilette.  

Une affichette placée bien en vue sur les établissements qui plébiscitent le Passe-toilette

A l'aide de cette affichette, les magasins, les établissements de restauration et autres lieux peuvent signaler aux patients qu'ils sont les bienvenus avec leur Passe-toilette.

Aujourd’hui, l’Union des Villes et Communes de Wallonie soutient également la démarche et lance un appel à ses membres

L’UVCW entend sensibiliser les villes et communes, CPAS, SLSP, intercommunales, zones de police et zones de secours à l’importance de participer à l’opération « Passe- toilette » qui permet aux personnes atteintes par la maladie de Crohn ou souffrant d’une rectocolite ulcéro-hémorragique de profiter gratuitement de l’accès aux toilettes d’un bâtiment ouvert au public (administrations communales et locales, piscines publiques, bâtiments publics locaux, halls omnisport, … ).

Nous invitons nos membres à apposer l’affichette support de l’opération bien en vue sur les portes d’accueil des bâtiments ouverts au public afin de marquer leur adhésion.

Nous remercions grandement nos membres qui s’engagent dans la démarche.

En conclusion : de l’importance des toilettes accessibles au public gratuitement

En parallèle de cette opération spécifique, l’on ne soulignera jamais assez combien il est parfois difficile de trouver rapidement une toilette accessible au public.

Les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes qui ont subi certains traitements médicaux (par exemple une curiethérapie pour soigner un cancer de la prostate ou du col de l’utérus), les personnes souffrant d’arthrose sévère, les personnes souffrant d’autres maladies gastriques, … savent qu’il est parfois bien difficile de trouver rapidement des toilettes accessibles au public.

L’utilité première de celles-ci n’est cependant pas à démontrer.

Il est ainsi particulièrement civique et équitable d’offrir des lieux d’aisance facilement accessibles pour permettre à chacun et à chacune de déambuler sereinement dans l’espace public et de mener une vie sociale sûre et digne.

Voir le catalogue complet

Date de mise en ligne
25 Janvier 2023

Type de contenu

Matière(s)

Santé
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Santé

Mots-clefs