Ce document, imprimé le 22-05-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 17 Janvier 2022

Le Gouvernement Wallon a mis en place un mécanisme de soutien spécifique et exceptionnel visant la rénovation et la reconstruction des infrastructures sportives impactées par les inondations survenues en juillet 2021 et reprises dans le cadastre établi par l’administration Infrasport en date du 20/08/2021.

Ce soutien prend la forme d’une subvention directe, à raison d’un taux de subvention de 70% s’appliquant sur le solde de l’estimation des travaux, après intervention des assurances et/ou du Fonds des calamités

L’accès à ce mécanisme de soutien est conditionné au respect des 3 critères cumulatifs suivants :

  • L’amélioration énergétique des infrastructures sportives.
  • La mise en place de dispositifs permettant de faire face aux risques établis dans la cartographie des aléas inondations.
  • Les résultats d’une réflexion sur l’opportunité de lettre en œuvre des projets supracommunaux ou au regroupement des installations sportives sur un même site dans un objectif de mutualisation, en lieu et place des infrastructures concernées par les dégâts.

Concernant l’amélioration énergétique, compte tenu des objectifs poursuivis par la Wallonie, les projets doivent contribuer à la transition vers une économie plus durable. Ils doivent démontrer qu’ils atteindront un haut niveau de performance énergétique ou qu’ils contribueront à la réduction des consommations énergétiques existantes.

En cas de rénovation des infrastructures, un audit énergétique sera joint au dossier de candidature. Cet audit définira une trajectoire de rénovation, dans laquelle les travaux financés s’inscriront, en vue de rendre le bâtiment concerné compatible à long terme avec un monde décarboné.

En cas de nouvelle construction, les bâtiments neufs doivent répondre à minima à la norme Q-Zen en vigueur et le recours aux énergies décarbonées est privilégié. De plus, il sera prêté une attention particulière aux questions de ventilation et à l’étude du confort thermique (éviter la surchauffe en été, courants d’air et effets de parois froides en hiver).

Les candidatures sont à introduire par voie électronique à Infrasport au plus tard le 30 juin 2022. Toutes les informations utiles ainsi que le formulaire de demande d’octroi de subvention sont disponibles sur le site d’Infrasport.

L'auteur

Géraldine Dupont

Conseiller à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Articles de l'auteur

Annonces publicitaires - Vous souhaitez annoncer?

Date de mise en ligne
17 Janvier 2022

Type de contenu

Matière(s)

Sport & loisirs Energie
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Sport & loisirs