Ce document, imprimé le 29-07-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Communication du Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles: Opération "Plaisir d’apprendre"

Mis en ligne le 21 Mai 2021

Nous nous réjouissons d’apprendre cette nouvelle qui vise à lancer un appel à participation des communes afin qu’elles organisent des activités de remédiation couplées à des activités sportives ou culturelles pour les élèves de la 6ème primaire à la 5ème secondaire, moyennant une subvention afin de lutter contre le décrochage scolaire et social suite à la crise de la covid 19.

Ci-après, nous relayons le communiqué de presse du Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles :

« Plaisir d’apprendre » : des activités scolaires au bénéfice des jeunes francophones cet été !

À l’initiative du Ministre-Président, Pierre-Yves Jeholet, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles vient d’approuver le lancement de l’opération « Plaisir d’apprendre », visant à l’organisation d’activités de remédiation scolaire couplées à des activités sportives et/ou culturelles pour les élèves de l’enseignement secondaire francophone durant la pause estivale.

La crise de la Covid-19 a indéniablement perturbé le cycle d’apprentissage et la construction personnelle de nos jeunes. Les élèves de l’enseignement secondaire ont été particulièrement touchés par l’enseignement hybride ou à distance et ce, même si la Fédération Wallonie-Bruxelles a fait le choix de laisser au maximum ses écoles ouvertes et que des solutions d’urgence ont été mises en place afin de soutenir la continuité des apprentissages.

Face à ce constat, et sur proposition de son Ministre-Président, le Gouvernement vient de lancer l’opération « Plaisir d’apprendre », en partenariat avec les communes et les acteurs locaux.

Concrètement, il s’agit de financer les communes bruxelloises et wallonnes (hors Communauté germanophone) qui organiseront des activités de lutte contre le décrochage scolaire et social par le biais d’une remédiation scolaire couplée à des activités sportives et/ou culturelles.

La remédiation scolaire devra principalement porter sur le français, les mathématiques, les sciences et les langues et recouvrir à minima 50% du temps d’activité proposé aux élèves de la 6e primaire à la 5e secondaire. Ces activités devront se dérouler au minimum durant une semaine, entre le 1er juillet et le 31 août 2021.

En fonction des places disponibles et de la demande, les communes pourront organiser plusieurs semaines d’activités afin d’assurer un encadrement adéquat ainsi qu’un soutien efficace aux élèves.

Des étudiants du supérieur rémunérés pour encadrer les élèves

L’opération « Plaisir d’apprendre » a également pour objectif de permettre l’engagement d’étudiants des Universités, des Hautes Ecoles et des Ecoles supérieures des Arts pour assurer l’encadrement des élèves. Les jobs d’étudiant ainsi créés permettront de compenser une possible réduction de l’offre liée à la crise sanitaire de la Covid-19.

L’engagement de volontaires avec une expérience attestée en matière de remédiation ou de soutien scolaire, notamment des enseignants en service ou retraités, sera également proposé.

Un budget de 3.000.000 € a été dégagé lors du dernier conclave budgétaire pour permettre aux communes de bénéficier d’une subvention de 125 euros par élève pour mener à bien ces projets.

Le financement des places est réparti entre les communes, au prorata du nombre d’élèves de la 6e primaire à la 5e secondaire de l’enseignement de plein exercice (sans aucune distinction liée au réseau d’enseignement) qui y étaient domiciliés durant l’année 2019-2020.

Les communes intéressées doivent s’inscrire auprès du Service général du Pilotage et de Coordination des Politiques transversales du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (plaisirdapprendre@cfwb.be) pour le 18 juin 2021 au plus tard.

Un lien vers l’appel à participation sera transmis par courrier postal et courriel à chaque commune.

Pierre-Yves Jeholet : « À travers l’opération ‘Plaisir d’apprendre’, je souhaite favoriser l’organisation d’activités scolaires et de détente, nécessaires tant à l’épanouissement des jeunes qu’à la continuité de leurs apprentissages. En cette période de crise sanitaire, il s’agit de proposer une réponse concrète au décrochage scolaire, de permettre à un maximum de jeunes de préparer sereinement l’année prochaine et, à travers les activités proposées, de préserver au maximum leur santé mentale en créant du lien social. »

L'auteur

Tanya Sidiras

Conseiller à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Titulaire d'un master en droit obtenu à l'Université Libre de Bruxelles en 2010, elle exerce la fonction de conseiller juridique au sein de l'Union des Villes et des Communes de Wallonie depuis 2014. Ses matières principales sont le personnel des pouvoirs locaux, le sport, l'enfance et la culture.

Les articles de l'auteur

Nos formations dans cette matièreVoir le catalogue complet

Date de mise en ligne
21 Mai 2021

Auteur
Tanya Sidiras

Type de contenu

>