Ce document, imprimé le 27-11-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Code la route – remplacement des signaux F1 et F3: l’UVCW demande un report de la date limite

Mis en ligne le 4 Décembre 2014

En date du 1er janvier 2004, le Code de la route a introduit de nouveaux signaux délimitant les agglomérations, à savoir les signaux F1a et F1b, F3a et F3b, dont le sigle représente une localité. Ils devront remplacer, au 1er juin 2015, tous les signaux F1 et F3, comme le prévoit l’article 85.2. Le maintien de signaux non conformes rendrait invalides certaines règles applicables en agglomération, comme la limitation de vitesse à 50km/h par exemple.

Petit à petit, les nouveaux signaux remplacent les anciens, et l'avancement du remplacement des panneaux est en cours, avec certes une grande disparité entre les communes. Cette démarche constitue en outre une bonne opportunité pour reconsidérer l’implantation de chaque signal et vérifier si celle-ci doit être modifiée afin de tenir parfaitement compte d’une modification possible du contexte bâti. A cet égard, des collaborations sont en cours afin d’assurer une parfaite cohérence entre gestionnaires de voiries régionales et communales.

Le délai initial de plus de 10 ans laissé aux communes était initialement basé sur une durée de vie moyenne des panneaux. Ce délai, moyen, s'est avéré, pour ce type de panneaux, largement sous-estimé. Signalons que de nombreux signaux F1 et F3 sont encore en parfait état. Si les nouveaux signaux ont pour objectif de rendre les entrées d’agglomération plus lisibles, la signification des anciens signaux, et donc le respect de la vitesse de 50 km/h, reste parfaitement compréhensible par tous les usagers et ne constitue pas un frein à une amélioration de la sécurité routière.

La mesure de remplacement des signaux constitue un coût non négligeable pour les communes, en matériel et en personnes. A l'heure où tous les niveaux de pouvoirs, en ce compris les communes, doivent faire d'importantes économies, il apparaît incompréhensible de devoir procéder au remplacement de panneaux en parfait état, et ce alors que l'incidence en termes de sécurité routière n'est que marginale.

L’Union des Villes et des Communes de Wallonie a donc demandé à Jacqueline Galant, Ministre de la Mobilité, un report de la date limite de remplacement des signaux afin de permettre aux communes de poursuivre cette tâche dans de bonnes conditions, et au fur et à mesure des besoins en remplacement de ces panneaux.

L'auteur

Tom De Schutter

Directeur du Département Développement territorial et Directeur financier à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié en Sciences géographiques, titulaire d’un DES en gestion des transports et de la mobilité, et d’un master en gestion publique, Monsieur De Schutter est entré en fonction le 1er août 2002 à l'UVCW, en tant que Conseiller au sein de la Cellule Mobilité. Directeur du Département Développement Territorial depuis le 1er janvier 2007, il assure la coordination des Cellules Mobilité, Aménagement du Territoire, Logement, Energie, et Environnement. Monsieur De Schutter assure la direction financière au sein de l'Union depuis le 1er juillet 2018.

Les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
4 Décembre 2014

Type de contenu

Matière(s)