Ce document, imprimé le 24-06-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Vaccination du personnel des CPAS - La Fédération des CPAS interpelle les Ministres afin que le personnel des CPAS soit repris dans les fonctions essentielles

Mis en ligne le 31 Mars 2021

31/03/2021 - Eléments de réponse du Cabinet du Ministre fédéral de la santé publique

Via le Cabinet de la Ministre de l’Intégration sociale, le Cabinet du Ministre de la Santé publique a répondu, par courriel du 29 mars, ce qui suit :

« La stratégie de vaccination a été adoptée par la Conférence interministérielle sur la santé. La stratégie définissait l’ordre de vaccination de la population. En tenant compte des avis du Conseil supérieur de la santé et du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail ainsi que de l’opérationnalisation de la stratégie de vaccination, la Conférence interministérielle a décidé de vacciner les personnes dans des fonctions essentielles après le groupe des personnes âgées (65 ans et plus) et les personnes ayant une comorbidité. En effet, il s’est avéré particulièrement difficile de faire une distinction nette sur le critère de la ‘fonction essentielle’, compte tenu également du fait qu’il n’a pas encore été suffisamment démontré dans quelle mesure les vaccins empêchent la transmission du virus alors que l’effet sur la gravité de la maladie a été démontré de manière convaincante. Le risque de maladie grave n’est déterminé que par l’âge et par la présence de comorbidité et non par la nature du travail. Une exception spécifique est prévue pour les unités d’intervention de maintien de l’ordre (ndlr : police et armée).

Compte tenu de la question persistante de la hiérarchisation de toutes sortes de secteurs, soit en raison du risque de discontinuité des activités critiques dues à des défaillances du personnel, soit à des contacts prolongés, la Conférence interministérielle a décidé de demander un avis complémentaire aux (deux) Conseils supérieurs sur les critères à prendre en compte pour l’ordre de vaccination. Sur la base de ces avis, la Conférence interministérielle déterminera sa stratégie ».

***

25/03/2021Vaccination du personnel des CPAS - La Fédération des CPAS interpelle les Ministres afin que le personnel des CPAS soit repris dans les fonctions essentielles

La Fédération des CPAS avait adressé un courrier le 18 janvier aux Ministres afin que le personnel des CPAS soit pris en compte en tant que fonctions essentielles dans la campagne de vaccination. A ce jour, ce n’est toujours pas le cas. Dès lors, au vu de la demande urgente et importante du terrain, la Fédération des CPAS a interpellé les Ministres-Présidents wallon, Elio Di Rupo et germanophone, Oliver Paasch ; les Ministres fédéraux de l’Intégration sociale, Karine Lalieux ; de la Santé publique, Franck Vandenbroucke, les Ministres wallons de la Santé, Christie Morreale et des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon ; le Ministre de la Santé en Communauté germanophone, Antonios Antoniadis ainsi que le Délégué général COVID-19 auprès du Gouvernement de Wallonie, Yvon Englert.

***

18/01/2021

La seconde phase commencera courant mars avec les publics de 65 ans et plus, les plus de 45 ans (jusque 65 ans) qui souffrent de maladies chroniques ou à risque au niveau santé ainsi que certaines fonctions dites « essentielles » socialement ou économiquement qui restent encore à déterminer sur proposition de la taskforce vaccination.

La Fédération des CPAS estime que le personnel des CPAS assume une fonction sociale essentielle. Elle a écrit en ce sens à la Région et au Fédéral.

 

 

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié et Maître en Sciences économiques, il a commencé comme chercheur à L'UCL dans les domaines de l'économie du travail et des pensions. Depuis 1993, il conseille les maisons de repos ainsi que les services d'aide aux familles et aux aînés du secteur public wallon. Il exerce également une fonction similaire au bénéfice des CPAS bruxellois. Il siège dans différents organes tant de l'Aviq que d'Iriscare.

Tous les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
31 Mars 2021

Matière(s)

>