Ce document, imprimé le 16-05-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Vaccination des sans-abris, des étudiants et des nouveaux membres du personnel en maison de repos

Mis en ligne le 30 Avril 2021

Le Comité directeur de la Fédération CPAS a évoqué la question de la vaccination lors de sa réunion du 22 avril 2021. Il a souhaité insister et interpeller sur deux points.

Vaccination des sans-abris

Comme tout citoyen, les sans-abris pourraient recevoir une convocation avec une plage de jours pour la vaccination via leur adresse de référence. Des acteurs tels les CPAS et les relais sociaux peuvent les sensibiliser à la vaccination. Une partie d’entre eux au moins irait vers les centres de vaccination s’ils sont bien informés. À titre complémentaire, les équipes mobiles de vaccination pourraient intervenir comme elles le font pour les personnes qui ne peuvent quitter leur domicile. Il y a des centres d’accueil et des abris de nuit au sein desquels ces équipes pourraient se rendre directement pour vacciner. Une frange du public des sans-abris ne fréquente pas ces structures mais se rend régulièrement dans certains lieux, par exemple lors de la distribution de nourriture. Ce pourrait aussi être l’occasion de vaccination.

Vaccination des étudiants et des nouveaux membres du personnel dans les maisons de repos

Les vacances de juillet et août approchent à grands pas. Durant cette période, les étudiants jouent un rôle très important pour assurer la continuité de services dans les maisons de repos. Ce sera d’autant plus vrai cette année. D’une part, une grande part du personnel de ces maisons est plus que fatigué. D’autre part, une bonne partie des personnes qui seront parties en vacances à l’étranger devront respecter une période de quarantaine. Cela induira un absentéisme sensiblement plus élevé. Dans ce contexte, il est crucial que les étudiants qui iront travailler en maison de repos pendant les mois de juillet et août puissent se faire vacciner avant leur entrée en service. Il devrait en être de même des autres nouveaux membres du personnel en ce compris les personnes en articles 60.

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié et Maître en Sciences économiques, il a commencé comme chercheur à L'UCL dans les domaines de l'économie du travail et des pensions. Depuis 1993, il conseille les maisons de repos ainsi que les services d'aide aux familles et aux aînés du secteur public wallon. Il exerce également une fonction similaire au bénéfice des CPAS bruxellois. Il siège dans différents organes tant de l'Aviq que d'Iriscare.

Tous les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
30 Avril 2021

Type de contenu

Matière(s)

>