Ce document, imprimé le 16-10-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Covid Safe Ticket (CST) - Durée, troisième dose, impossibilité de vaccination pour motif médical

Mis en ligne le 13 Octobre 2021

La durée de validité d’un CST varie de 1 jour à un an suivant les cas de figure

- CST suite à un test négatif antigénique : 24 heures après le prélèvement.

- CST suite à un test négatif PCR : 48 heures après le prélèvement ;

- CST après guérison du Covid : disponible 11 jours après le prélèvement de l’échantillon pour le test PCR positif (jour du prélèvement de l’échantillon = jour 0) et valable pour une période de 180 jours après le prélèvement de l’échantillon pour le test.

- CST basé sur la vaccination : valable jusqu’à 1 an après la vaccination.

https://www.sciensano.be/fr/certificats-de-test-et-de-retablissement-covid-19/questions-frequemment-posees#:~:text=Combien%20de%20temps%20mon%20COVID%20Safe%20Ticket%20est-il%20valable%C2%A0%3F

Le schéma vaccinal des personnes de plus de 65 ans va être complété sur base volontaire par un « booster » (« troisième dose »). Le CST reste valable pour une personne vaccinée même si le « booster » n’a pas été administré. Toutefois, pendant les 14 premiers jours, il faudra continuer à utiliser le certificat de la deuxième dose car le nouveau certificat apparaîtra en rouge. 

https://covidsafe.be/fr/questions-frequentes#:~:text=Quand%20recevrai-je%20le%20certificat%20suppl%C3%A9mentaire%20pour%20ma%20troisi%C3%A8me%20injection%20%3F

 

Certaines personnes ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales et n’ont pas contracté le Covid avec guérison. Afin d’avoir le CST, il y a remboursement du test antigénique en ce cas.

Comment les personnes, qui ne peuvent pas ou pas entièrement être vaccinées pour des raisons médicales, peuvent-elles bénéficier du remboursement d’un test COVID-19 ?

 

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié et Maître en Sciences économiques, il a commencé comme chercheur à L'UCL dans les domaines de l'économie du travail et des pensions. Depuis 1993, il conseille les maisons de repos ainsi que les services d'aide aux familles et aux aînés du secteur public wallon. Il exerce également une fonction similaire au bénéfice des CPAS bruxellois. Il siège dans différents organes tant de l'Aviq que d'Iriscare.

Les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
13 Octobre 2021

Type de contenu

Matière(s)

>