Ce document, imprimé le 17-04-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Trouver un contenu

Réseau autonome des voies lentes (RAVeL)

Filtrer cette requête avec des mots-clés

2 documents trouvés | Réinitialiser

Un marquage photoluminescent testé par la Wallonie sur une portion non éclairée du RAVel

Dans nos centres urbains tout comme dans nos campagnes, à la tombée de la nuit, d'innombrables sources de lumières artificielles prennent le relais de la lumière naturelle. Cette pollution lumineuse a des impacts sur notre santé, mais aussi et surtout sur la biodiversité nocturne (chauves-souris). Une alternative innovante à cette pollution lumineuse et à un éclairage public coûteux a été testée cet été par le SPW Mobilité et Infrastructures, qui a procédé à l’application expérimentale d’un marquage routier en peinture photoluminescente sur une portion non éclairée d’un RAVeL.

Invité du mois: Etienne Willame, directeur général du SPW Mobilité et Infrastructures

Il était intéressant de rencontrer à nouveau Etienne Willame puisqu’une fusion entre l’ex-DGO 1 Routes et Bâtiments et l’ex- DGO 2 Mobilité et Voies hydrauliques s’est mise en place au sein du SPW depuis avril 2019. Désormais, le SPW Mobilité et Infrastructures initie et coordonne la politique à suivre en matière à la fois de transport et de mobilité. L’occasion était donc trop belle pour échanger avec notre invité sur ce que ces nouveautés impliquent pour les villes et communes.

>