Appel à projets de géothermie peu profonde en Wallonie
Ce document, imprimé le 27-09-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 8 Juillet 2022

La géothermie peu profonde appelée aussi géothermie très basse énergie est définie comme étant l’exploitation de l’énergie thermique contenue dans le sous-sol jusqu’à des profondeurs inférieures ou égales à 500 m pour la géothermie de surface et inférieures à 1200 m pour la géothermie minière.

Vu le nombre important de déposants au premier appel à projets géothermie peu profonde lancé en 2021, le Gouvernement wallon souhaite réitérer l’opération en lançant un nouvel appel à projets pour développer cette filière émergente en Wallonie.

La géothermie peu profonde en Wallonie étant encore très peu développée au regard de son potentiel, le présent appel à projets a pour objectif de susciter des opérations sollicitant une ressource géothermique pour assurer les besoins thermiques et/ou de froid.

L’appel à projets 2022 concerne les installations de géothermie (production de chaleur et/ou de froid renouvelables) suivantes :

  • de surface (systèmes fermés) sur sonde ou champ de sondes, insérée(s) dans un forage à faible profondeur (≤ à 500 m), et assistées par des pompes à chaleur (PAC) liées à réseau de chaleur ou pas ;
  • de surface (systèmes ouverts) sur nappes d’eaux souterraines superficielles via un doublet de forage (< 500 m), assistées par des pompes à chaleur (PAC) liées à réseau de chaleur ou pas ;
  • minière (≤ à 1200m de profondeur), avec réseau de chaleur ou pas..

Dans le cadre de cet appel à projets aucune taille minimum d’installation, ni seuil de production de chaleur et/ou de froid ne sont exigés.

L’appel à projets s’adresse tant au secteur privé (petite, moyenne et grande entreprise) qu’au secteur public (communes, intercommunales pures, CPAS, provinces, écoles, hôpitaux, piscines publiques, zones de police).

Il s’inscrit dans la politique énergétique wallonne (PACE) à l'horizon 2030 ainsi que dans la stratégie pour le développement de la chaleur renouvelable, qui est également soutenue par la déclaration de politique régionale 2019-2024.

L’appel à projets est doté d’un budget global de 22 millions d’euros financé par le Plan de Relance de la Wallonie.

Le candidat doit démontrer la réalisation d’une application concrète et viable à long terme. Les projets devront viser la rentabilité économique basée sur un business plan à long terme.

Pour le secteur public non économique, les coûts admissibles correspondent à 80 % des coûts de l’investissement total du projet.

Toutes les applications d’un projet de géothermie (système fermé, ouvert ou minier) sont éligibles :

  • études de faisabilité intégrée énergétique ;
  • étude de prédimensionnement ;
  • étude de faisabilité hydrogéologique ;
  • forages ;
  • phase de permitting ;
  • dimensionnement et équipements de surface (PAC, boucle tempérée géothermique ou réseau de chaleur) ;
  • Mise en servie de l’installation et contrôle du fonctionnement ;
  • Rapportage et monitoring de l’installation pendant une durée de 5 ans.

Le candidat dispose d’un délai maximum de 3 ans, à dater de la notification de l’octroi de l’aide, pour réaliser son programme d’investissement. Le candidat dispose donc de 3 ans au maximum pour réaliser les études, les travaux et les achats permettant de concrétiser son projet. Le projet entre ensuite dans sa phase de fonctionnement et le bénéficiaire doit fournir au SPW-Energie toutes les données économiques, techniques et énergétiques pendant une durée de 5 ans.

Ces aides à l’investissement ont pour objectif d’aider et de soutenir le développement d’une géothermie ambitieuse en Wallonie. Les projets qui seront sélectionnés devront publier (sur le site du SPW-Energie) à la fin de la construction du projet, leurs résultats et mettre en avant les avancées technologiques réalisées, les difficultés techniques rencontrées et les bénéfices du projet sur l’environnement, tels que les économies de CO2 générées et la plus-value de l’utilisation de l’énergie géothermique en Wallonie.

Le candidat est invité à introduire sa proposition de projet au moyen du formulaire de participation pour le 30 septembre 2022 au plus tard (l’heure de réception du formulaire faisant foi).

Plus d’informations et formulaire de participation sur le Portail Energie de la Wallonie.

L'auteur

Marianne Duquesne

Conseillère experte à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Articles de l'auteur

Annonces publicitaires - Vous souhaitez annoncer?

Date de mise en ligne
8 Juillet 2022

Type de contenu

Matière(s)

Energie
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Energie