Ce document, imprimé le 22-04-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Précarité étudiante : la Fédération des CPAS auditionnée en Commissions conjointes

Mis en ligne le 3 Mars 2021

Initialement prévues en mars 2020, les auditions ont dû être reportées à ce début d’année 2021 en raison de la crise sanitaire.

C’est donc en date du 23 février 2021, que la Fédération des CPAS a été auditionnée sur le thème de « la précarité étudiante » dans le cadre de Commissions conjointes des commissions compétentes du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du Parlement de la Région wallonne, du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitales et du Parlement francophone bruxellois.

D’autres acteurs, tels que le RWLP, la FEF, la D.A.P.E. ou encore la CoVEDAS, ont également été auditionnés pour informer et faire part de leur point de vue, de leurs revendications aux membres des différentes commissions sur la thématique de la précarité étudiante.

L’ensemble des intervenants se rejoignent sur un même constat : trop nombreux sont les étudiants vivant en situation de précarité en Wallonie et en Région bruxelloise.

Cette audition a été l’occasion pour la Fédération des CPAS d’informer les députés sur ce que les CPAS mettent en place pour soutenir et accompagner les étudiants précarisés et de manière plus générale, le public jeune « 18-25 ans ».

Au travers de quelques chiffres clés, la Fédération des CPAS a pu montrer l’importance du public jeune au sein des bénéficiaires du droit à l’intégration sociale. En effet, en Wallonie, le public des « 18-25 ans » représente 34% des bénéficiaires du revenu d’intégration.

Au cours de son exposé, la Fédération des CPAS a mis en lumière l’importance des études qui représentent certes un effort financier pour les CPAS mais qui constituent un beau pari sur l’avenir, puisque l’on sait que les études sont un levier menant vers l’emploi.

Pour finir, la Fédération des CPAS a également pu profiter de cette audition pour rappeler certaines de ces revendications formulées dans le cadre de son mémorandum 2019 (https://www.uvcw.be/publications/ouvrages_complets/54.pdf , pp. 8-9).

Pour revoir l’audition : www.youtube.com/watch?v=wjrTRJ_t51w

L'auteur

Stéphanie Degembe

Conseillère à la Fédération des CPAS

Diplômée de l’Université Catholique de Louvain où elle a obtenu son master en droit avec comme options le droit de la famille et le droit social, elle exerce actuellement la fonction de conseillère au sein de la Fédération des CPAS de l’Union des Villes et Communes de Wallonie. Les matières relevant de sa compétence sont : le fonctionnement, le logement et les étudiants.

Lire aussi

Date de mise en ligne

3 Mars 2021

>