Ce document, imprimé le 21-06-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Communication de la Ministre de l’Enfance, suite aux décisions prises par le gouvernement de la FWB du 7 avril 2020

Mis en ligne le 8 Avril 2020

Les mesures d’aide pour les milieux d’accueil sont passées en 2ème lecture au Gouvernement de ce mardi 7 avril après passage au Conseil d’Etat et avis du CA de l’ONE. Cette 2ème et dernière lecture rend effective les mesures décidées par le Gouvernement du 26 mars dernier. Celles-ci sont par ailleurs adaptées à l’extension de la période des mesures de confinement jusqu’au 19 avril, ce qui porte à 7 866 000 euros l’intervention d’urgence de la Fédération vis-à-vis des milieux d’accueil.

En pratique, l’aide d’urgence de la Fédération aux milieux d’accueil est désormais octroyée pour toutes les absences d’enfants par rapport à la fréquentation prévue dans les contrats d’accueil durant la période du 16 mars au 19 avril. Le Gouvernement a pris en compte les coûts moyens par place et le niveau des subsides maintenus pour établir les montants des interventions :

Milieux d’accueil non subventionnés : aide d’urgence/place/jour

  • Maisons d'enfants 20 € 
  • Haltes accueil 8 € 
  • Accueillantes indépendantes 20 €

Milieux d’accueil subventionnés : aide d’urgence/place/jour

  • Maisons communales d’accueil de l’enfance (MCAE) : 6.66 € 
  • Services d’accueil d’enfants (accueillantes conventionnées et salariées) : 6,66 € 

L’indemnité de la Fédération doit être affectée en priorité à la compensation des pertes de revenu du personnel et au maintien de l’emploi.

Pour les crèches et les prégardiennats, les subventions sont maintenues, comme pour les autres milieux d’accueil, et la liquidation de l’avance mensuelle est anticipée.

Un mécanisme d’indemnisation pour les Services d’accueil spécialisés de la petite enfance (SASPE) est aussi prévu à concurrence de maximum 5% du montant du subside ordinaire pour la période de confinement afin de couvrir les besoins notamment en personnel supplémentaire.

Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse de la Ministre de l’Enfance.

L'auteur

Tanya Sidiras

Conseiller à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Titulaire d'un master en droit obtenu à l'Université Libre de Bruxelles en 2010, elle exerce la fonction de conseiller juridique au sein de l'Union des Villes et des Communes de Wallonie depuis 2014. Ses matières principales sont le personnel des pouvoirs locaux, le sport, l'enfance et la culture.

Tous les articles de l'auteur

Nos formations dans cette matièreVoir le catalogue complet

Date de mise en ligne
8 Avril 2020

Auteur
Tanya Sidiras

Type de contenu

Matière(s)

>