Ce document, imprimé le 17-04-2024, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 10 Janvier 2023

Le Ministre de l’Economie Willy BORSUS a souhaité fusionner les trois outils économiques et financiers wallons (SOGEPA, SOWALFIN, SRIW) pour gagner en efficacité et en force de frappe. L’outil fusionné est désormais sur les rails. Bienvenue à WE – Wallonie Entreprendre !

Cette fusion répond à 6 objectifs :

Une prise en charge de l’ensemble des besoins de l’entreprise et de l’entrepreneur au travers d’un interlocuteur unique

L’identification et l’anticipation des besoins pour permettre à l’entreprise de mieux se déployer

Un service qualitatif organisé autour d’écosystèmes

Une plus grande clarté et lisibilité de l’offre permettant de soutenir davantage d’entreprises et de répondre davantage à leurs besoins

Une plus grande force de frappe de l’outil

Une proactivité et une capacité de conseil accrue face à l’évolution des besoins de certaines chaînes de valeur

Trois métiers spécifiques

L’activité s’organise en trois métiers spécifiques :

  • Sensibilisation & Information
  • Accompagnement
  • Financement

Une organisation en Business Units

Une grande nouveauté réside dans l’organisation du travail en 13 Business Units.

Accompagnement & sensibilisation

WE accompagne les entreprises et sensibilise le monde de l’entreprise sur une diversité de thématiques économiques.

Digital/Deeptech

WE soutient les start-up actives dans le numérique et dans les technologies de rupture. Elle met l’accent sur les innovations et les technologies disruptives telles que l’intelligence artificielle, l’internet des objets, les logiciels SaaS, la technologie du blockchain, les medtechs ou la réalité augmentée.

Entrepreneuriat social & coopératives

Les initiatives foisonnent dans l’économie sociale et collaborative. Nombre d’acteurs souhaitent créer une société différente, plus respectueuse des valeurs humaines et de l’héritage environnemental. Mais il n’est pas toujours facile de réunir les fonds nécessaires pour déployer certains types de projets. WE soutient les sociétés et les coopératives, quel que soit leur stade de développement.

Growth

Les entreprises wallonnes sont aujourd’hui, en moyenne, trop petites par rapport à la concurrence. Nous devons mettre le turbo pour développer l’activité existante.
WE les aide à grandir, à saisir de nouvelles opportunités pour créer plus de valeur et d’emploi.

Internationalisation

Exporter ses produits sur de nouveaux marchés et conquérir de nouvelles clientèles est un levier de croissance et de création de valeur. WE est un partenaire dans cette aventure, y compris pour créer des filiales hors de la Belgique, ou pour racheter des sociétés à l’étranger.

Life Sciences

La recherche pharmaceutique est un point fort de la Wallonie et nos investissements la soutiennent. WE intervient dès les phases d’exploration et d’innovation, jusqu’à la maturité de vos entreprises. WE soutient des projets dans un large éventail de technologies, centrés sur des pathologies multiples, mais aussi sur les technologies du diagnostic.

Politique industrielle

WE stimule la politique industrielle de Wallonie en lançant des Appels à Projets dans des secteurs émergeants (comme la construction durable par exemple) pour renforcer des chaînes de valeur dans des domaines vecteurs d’avenir.

Réhabilitation des sites

WE est impliqué dans la reconversion des sites industriels, cruciale pour la relance des villes et des bassins économiques wallons. WE pilote la production de Master plans, attire de nouveaux acteurs et développe des zonings d’activité afin de revitaliser ces sites et leur environnement.

Retournement

WE accompagne les entreprises en retournement qui se redéploient sur base d’un projet économique crédible et durable. WE a développé une large gamme de solutions financières opérationnelles pour soutenir dans ces phases transitoires. WE offre une solution d’intérim management pour répondre à vos besoins dans les fonctions de direction d’entreprise.

Soins de sante?

Les acteurs de la santé et de l’action sociale trouveront chez nous des solutions pour financer leurs équipements et leurs infrastructures. WE contribue à relever les grands défis de demain, en assurant l’encadrement nécessaire à une population vieillissante et une prise en charge de qualité pour les patients.

Transmission

Pas question de laisser se dissiper l’énergie entrepreneuriale ! WE aide à transmettre une entreprise ou à racheter une société qui cherche repreneur, en facilitant les rencontres entre vendeurs et acquéreurs, avec l’aide d’experts dans la transmission d’entreprises.

Transition énergétique & circulaire

La transition énergétique est une des urgences auxquelles tout entrepreneur est confronté. WE soutient les initiatives des entreprises pour y faire face, que ce soit pour décarboner les infrastructures ou les processus de production, ou encore pour produire de l’énergie verte.

Prêts / Garanties

La boîte à outils de WE comprend des formes de prêts élaborées, dont certaines sont uniques sur le marché et peuvent aller, en fonction de la taille de l’entreprise, jusqu’à des montants de plusieurs millions d’euros.

 

Une marque forte, lisible

Wallonie Entreprendre a pour vocation d’incarner tous les acteurs qui font la prospérité de la Wallonie. De l’indépendant aux grandes entreprises, Wallonie Entreprendre parle à tous les acteurs économiques.

Son acronyme, WE, symbolise l'union, la cohésion autour d’un projet commun, qui est porté par les équipes.

WE, c’est l'expression d'un grand « OUI » d’adhésion à un projet d’avenir pour un futur durable.

Le « W », c’est le socle. Il traduit l’ancrage local et l’empreinte de l’actionnaire.

Le « E » symbolise l’ambition d’aller de l’avant ainsi qu’une culture d’entreprise ouverte et dynamique. En fonction des sujets, il prend une autre personnalité. Il est dynamique et évolutif, à l'image du métier d'entrepreneur.

« WE est une marque agile qui reflète la multidisciplinarité, explique Gwenaël Hanquet, CEO de Minale Design Strategy. Elle symbolise un projet qui se construit sur ce qui rassemble mais aussi sur les différences et la complémentarité des compétences. L’identité est chaleureuse et positive. Génératrice de sens, elle révèle le sens même de la personnalité de l’entreprise. »

 

Une culture d’entreprise commune

Le process de transformation interne a été basé sur la co-création. Les collaborateurs ont été invités à travailler ensemble lors de plusieurs workshops pour construire la nouvelle culture d’entreprise. 

Celle-ci repose sur quatre valeurs :

  • Connexion : WE occupe une position centrale qui lui confère une vision particulièrement large du paysage des acteurs économiques de la Région, nationaux et internationaux. Dans ce contexte, WE favorise les connexions entre les forces vives économiques afin de maximiser les synergies et les chaines de valeur.
  • Impact : WE est un acteur de terrain, tous les jours aux cotés des entreprises et indépendants elle connait les besoins et y répond par des solutions concrètes, adéquates, sur-mesure. Les actions de WE sont orientées résultat et ont un impact sur le tissu économique wallon.
  • Responsabilité : WE joue un réel rôle sociétal en accompagnant, soutenant et en finançant des projets qui ont un impact positif sur la société. Cette responsabilité est partagée par chacun/es des collaborateurs/trices qui portent cette attitude responsable sur l’ensemble des missions, dossiers et projets suivis.   
  • Engagement : Les équipes de WE s’engagent pour la réussite de chacune des missions, qu’il s’agisse d’information et sensibilisation, d’accompagnement et de financement. Le degré d’implication des collaborateurs/trices fait la différence ; celle qui doit mener à l’excellence et à la réussite.

Avec au cœur du projet une mission essentielle : « Créateur de futurs ». 

Par son activité, Wallonie Entreprendre a pour objectif de soutenir le tissu entrepreneurial afin de stimuler la création de valeurs en Wallonie.

Elle identifie les secteurs émergeants et innovants qui répondent aux enjeux actuels et futurs. Elle favorise leur développement, leur croissance et leur internationalisation.

 

En quelques chiffres

  • Le nouvel outil, présente de manière consolidée un pied de bilan de 5,1 milliards € et gère de manière consolidée des missions déléguées à hauteur de 600 millions €.
  • Il détient des participations à hauteur de 4,1 milliards € :
  • Le nouvel outil intervient à hauteur de 900 millions € par an dans l’économie wallonne, hors effet de levier :
  • 1,9 milliard € est investi dans 7 participations dans lesquels l’investissement de l’outil est significatif, et qui sont structurantes,
  • 1,2 milliard € est investi en capital (minoritaire) ou en prêt (subordonné le plus souvent) dans le tissu industriel et de service wallon,
  • 1 milliard € est investi dans les invests, qui eux même financement les PME de proximité.
  • 400 millions € sont directement investis en prêt ou en capital,
  • 200 millions € de garanties sont octroyés,
  • 300 millions € de financement sont octroyés par les invests.

Willy Borsus : « Nous avons voulu une réforme ambitieuse pour un outil fort. Une source d’opportunité unique pour augmenter l’impact de nos interventions auprès des entreprises et indépendants en Wallonie. Grâce à cette nouvelle organisation, notre objectif vise à mener une action forte afin de stimuler la recherche et l’innovation ainsi que de favoriser la création d’emplois. Cette évolution est une occasion unique de nous positionner dans un monde en perpétuelle mutation. Wallonie Entreprendre aura par ailleurs une politique ESG ambitieuse tant pour ses propres activités que dans les analyses globales de demande de financement. Le développement de l’économie wallonne dépendra aussi de la capacité de nos entreprises d’intégrer ces paramètres et de devenir des forward-looking companies. »

Olivier Vanderijst, président du Comité de direction : « Dans une entreprise de services comme la nôtre, le capital est avant tout humain. Investir, c’est améliorer l’organisation, fluidifier les interactions, faciliter l’expérience client, l’accès des entreprises à nos services et produits financiers. Nous devions donc, comme les entreprises que nous finançons, évoluer et nous transformer pour être plus efficace. Grâce à l’amplification de la «cross fertilisation» entre les différentes équipes, l’ensemble des expertises montent en gamme offrant de nouvelles perspectives. Quant à la cellule de veille et d’anticipation, elle contribuera à mieux percevoir les tendances porteuses. Cet outil fonctionnera tel un capteur de tendances économiques et technologiques qui nous aidera à réorienter certaines actions ou entreprises. Cette cellule nous positionnera sur les secteurs clefs de demain. »

Pierre H. Rion, président du Conseil d’Administration : « Le mot clef, c’est l’impact sur le tissu économique wallon. Notre objectif n’est pas le volume d’activités pour le volume ! Notre but est d’avoir, par nos métiers de sensibilisation, d’accompagnement et de financement, une action différenciante sur le développement des écosystèmes et des chaines de valeur. Stimuler la croissance, l’innovation et la résilience des entreprises, leur adaptation aux nouvelles réalités énergétiques et numériques, la création d’emplois, etc. »

 

Une réforme ambitieuse pour un outil fort

La fusion constitue une source d’opportunité unique pour augmenter et améliorer l’impact des interventions de la Région pour les entreprises et les indépendants.

La réforme répond à ces objectifs via les modalités suivantes :

Une prise en charge de l’ensemble des besoins de l’entreprise et de l’entrepreneur au travers d’un interlocuteur unique

La fusion des trois outils économiques représente une opportunité de simplifier l’accès aux supports fournis par la Région wallonne aux entreprises et indépendants wallons. De fait, l’harmonisation des canaux d’entrée facilite la prise de contact et les relations avec les différentes parties prenantes, dont les premières concernées sont les entreprises, dès lors, dirigées vers un seul et unique interlocuteur.

En outre, chaque dossier d’entreprise sera suivi par un Account Manager, qui sera sa personne de référence, sauf pour les dossiers faisant l’objet d’une automaticité. L’Account Manager sera responsable de la relation avec l’entreprise et mobilisera les ressources en interne pour assurer la prise en charge du dossier. Par ailleurs, il gérera et suivra l’évolution des dossiers. Il sera ainsi le point de contact unique des entreprises en portefeuille et en mesure de construire une vue et une compréhension 360° sur l’entreprise, ses besoins, les risques encourus et l’impact des services proposés, maximisant la réponse que l’outil leur offrir.

De plus, une telle connaissance des dossiers offrira un accompagnement plus qualitatif, efficace et personnalisé, tout au long du cycle de vie des entreprises, les incitants à percevoir l’outil comme un véritable partenaire de leur évolution. 

L’identification et l’anticipation des besoins pour permettre à l’entreprise de mieux se déployer

Grâce à une gestion personnalisée des dossiers, WE accroit son potentiel d’identification des besoins non exprimés, ou reconnus par les entreprises du portefeuille et peut ainsi remplir un rôle de conseiller avisé.

WE peut répondre à l’évolution de ces besoins au travers de son offre de services diversifiée, adaptée, intégrée et évolutive, intégrant des services d’accompagnement et de financement qui répondent à des besoins spécifiques tels que la croissance de l’entreprise, la transition énergétique, l’innovation technologique, l’internationalisation, le retournement ou la transmission. L’outil permet ainsi aux entreprises et indépendants de relever les défis d’aujourd’hui et de demain, de saisir de nouvelles opportunités et de maximiser leur performance.

Un service qualitatif organisé autour d’écosystèmes

WE contribuera à la création d’écosystèmes, autour de thématiques liées aux enjeux actuels. Cela favorisera la mise à disposition des expertises et compétences adéquates.

Une plus grande clarté et lisibilité de l’offre permettant de soutenir davantage d’entreprises et de répondre davantage à leurs besoins

L’alignement stratégique des trois organisations au travers d’une vision, de missions partagées, d’objectifs communs, de valeurs partagées se traduira par une lisibilité facilitée de l’offre des outils, entre autres, grâce à :

  • Une structure unique ;
  • Une offre de services unique, dont les informations seront centralisées ;
  • Des points de contact et des canaux d’entrée harmonisés et clairement identifiés ;
  • Une prise en charge individuelle gérée par un Account Manager (cf. ci-dessus) 

Une plus grande force de frappe de l’outil

WE aura pour ambition de maximiser sa force de frappe, notamment en mobilisant les moyens à disposition des outils actuels et en capitalisant sur la mutualisation des ressources, tout en tenant compte de la spécificité de certains types de ressources (par exemple missions déléguées). Sa structure unique lui donnera une présence et une notoriété plus importante, favorisant l’effet levier dans sa capacité de financement.

Cela se reflètera en une aptitude optimalisée pour attirer les investissements institutionnels (ex : fonds européens) et privés, tant en aval qu’en amont.

Une proactivité et une capacité de conseil accrue face à l’évolution des besoins de certaines chaînes de valeur

L’évolution constante et la volatilité de l’environnement des entreprises wallonnes requièrent la mise en place d’un outil capable d’anticiper les nouveaux besoins et d’adapter rapidement sa réponse. La mise en place d’une cellule de veille stratégique renforcée comme capteur de l’évolution de l’environnement et des besoins des entrepreneurs wallons et déclencheur d’une offre de services répond à ces objectifs.

A cet effet, la cellule de veille constituera un centre d’excellence dans l’analyse des tendances économiques actuelles mais également en ce qui concerne la prospective, pour orienter et aligner au mieux la politique économique, d’accompagnement et de financement de la Région, de même que la stratégie des entreprises aux besoins évolutifs du marché des chaînes de valeur étudiées par la cellule de veille.

Par ailleurs, en assurant une veille permanente du tissu wallon, la cellule devra permettre de détecter suffisamment tôt les entreprises « à risque » nécessitant un accompagnement spécifique pour intervenir davantage en amont.

Notons enfin que le Ministre de l’Economie, lors de ce processus de préparation, a rencontré le CEO de BDC (Banque de Développement du Canada). Il s’est aussi entretenu avec BPI France afin d’échanger sur les points d’attention et les éléments stratégiques en lien avec la fusion intervenue concernant les outils financiers français menant à la structure unique BPI France.

Le modèle présenté aujourd’hui s’inspire largement des réussites de la réforme française, comme par exemple l’intégration transversale par plateforme stratégique (continuum sensibilisation-accompagnement-financement-croissance).

 

Articulation avec les invests

Le modèle d’articulation entre les activités des Invests et celles de l’outil a pour objectifs d’atteindre l’efficacité, la cohérence et la lisibilité de l’action qu’elle soit régionale ou locale, le renforcement mutuel des impacts socio-économiques et sociétaux des acteurs, le maintien et/ou le renforcement des forces et atouts actuels de chacun. Cette articulation équilibrée permettra aux entreprises de bénéficier des capacités d’actions et forces indéniables des Invests et de WE.

Modèle d’articulation :

Des Invests vers WE

Lorsque les Invests utilisent les avances mises à disposition par la Région/WE :

Pour toute demande de financement qui leur est soumise par une entreprise qui n’aurait pas saisi concomitamment les services de WE de la même demande :

Les Invests communiquent à WE, les mêmes informations et documents qu’aux autres membres de leur organe décisionnel, dans les mêmes délais ;

Lorsque l’intervention nouvelle qui leur est demandée est supérieure à 2.500.000 €, les Invests associent WE au traitement du dossier ; les parties évaluent ensemble au cas par cas, en bonne intelligence avec l’entreprise, l’opportunité soit pour l’Invest (ou les Invests) de participer seul(s) au financement du projet concerné, soit de partager l’intervention avec WE, sans préjudice du respect des plafonds d’encours applicables aux Invests ;

Pour toute demande de financement qui leur est soumise par une « grande entreprise » qui n’aurait pas saisi concomitamment WE de la même demande :

  • Si l’entreprise est dans le portefeuille de l’Invest :

L’Invest communique aux services de WE les mêmes informations et documents qu’aux autres membres de leur organe décisionnel, dans les mêmes délais ;

Lorsque l’intervention nouvelle qui lui est demandée est supérieure à 2.500.000 €, l’Invest associe WE au traitement du dossier ; les parties évaluent ensemble au cas par cas, en bonne intelligence avec l’entreprise, l’opportunité soit pour l’Invest (ou les Invests) de participer seul(s) au financement du projet concerné, soit de partager l’intervention avec l’outil régional fusionné, sans préjudice du respect des plafonds d’encours applicables aux Invests ;

  • Si l’entreprise n’est pas/plus dans le portefeuille de l’Invest, celui-ci renvoie ladite grande entreprise vers WE pour traitement de sa demande.

Pour toute demande de financement qui leur est soumise par une « entreprise en difficulté » qui n’aurait pas saisi concomitamment WE de la même demande :

  • Si l’entreprise est dans le portefeuille de l’Invest :

L’Invest informe les services de WE, lorsqu’il entame la phase de traitement du dossier, de la demande de financement qui lui a été soumise par ladite entreprise ;

Lorsque l’intervention nouvelle qui lui est demandée est supérieure à 2.500.000 €, l’Invest associe WE au traitement du dossier ; les parties évaluent ensemble au cas par cas, en bonne intelligence avec l’entreprise, l’opportunité soit pour l’Invest (les Invests) de participer seul(s) au financement du projet concerné, soit de partager l’intervention avec WE, sans préjudice du respect des plafonds d’encours applicables aux Invests ;

  • Si l’entreprise n’est pas/plus dans le portefeuille de l’Invest, celui-ci renvoie ladite entreprise en difficulté vers WE pour traitement de sa demande.

De WE vers les Invests 

Pour toute demande de financement qui est soumise aux services « capital/quasi-capital » de WE[1] par une entreprise qui n’aurait pas saisi concomitamment de la même demande un Invest, bien que cette entreprise soit dans le portefeuille d’un ou plusieurs Invests : les services « capital/quasi-capital » de WE associent le ou les Invests concernés au traitement du dossier ; les parties évaluent ensemble au cas par cas, en bonne intelligence avec l’entreprise, l’opportunité soit pour les services (BU) « capital/quasi-capital » de WE de participer seul au financement du projet concerné, soit de partager l’intervention avec les ou les Invests dont question, sans préjudice du respect des plafonds d’encours applicables aux Invests ;

Pour toute demande de financement qui est soumise aux services « capital/quasi-capital » de WE (hors fonds WING au vu de sa spécificité quant à l’apport de fonds privés) par une entreprise qui n’aurait pas saisi concomitamment de la même demande un Invest, sans que cette entreprise ne soit dans le portefeuille d’un Invest ni de la BU susvisée, et pour laquelle le total de l’intervention nouvelle qui est demandée serait de 1.500.000 € ou moins : les services « capital/quasi-capital » de l’outil régional fusionné associent l’Invest local au traitement du dossier ; les parties évaluent ensemble au cas par cas, en bonne intelligence avec l’entreprise, l’opportunité soit pour l’Invest de participer seul au financement du projet concerné, soit de partager l’intervention avec WE.

Feuille de route ESG

WE aura une politique ESG ambitieuse pour ses propres activités. De nombreuses initiatives ont déjà été prises (mobilité, électrification du parc automobile, compensation des émissions directes via Soil Capital, photovoltaïque, fontaines d’eau, poubelles sélectives, ...).

Le conseil d’administration devra être saisi dans le premier semestre 2023 d’un plan d’actions pour améliorer les performances de la nouvelle société.

WE aura également une politique ambitieuse pour inscrire l’analyse ESG dans l’analyse globale des demandes de financement. Elle est convaincue que les critères ESG sont indissociables d’une analyse pertinente de performance et de la résilience d’une entreprise. Le développement de l’économie wallonne dépendra aussi de la capacité des entreprises wallonnes d’intégrer ces paramètres et de devenir des « forward-looking companies ». L’ambition d’accélérer le développement économique wallon implique donc une ambition forte en matière d’impulsion et d’implémentation de politiques ESG dans les entreprises wallonnes, en ce compris par un accompagnement ciblé de pointe.

Organes de direction et d’administration

Pour rappel, voici la composition des deux organes de WE :

Conseil d’Administration

Le conseil d’administration est composé des membres suivants, pour une durée de sept ans :

  • Pierre H. Rion (Président)
  • Marylise Ledouble (Vice-Présidente)
  • Jean-Paul Bastin
  • Caroline Descamps
  • Philippe Gilson
  • Renaud Moens
  • Dominique Offergeld
  • Pierre Parlongue
  • Laurent Wenric
  • Clarisse Ramakers (administratrice indépendante) 

Par ailleurs, Belfius, partenaire privé, disposera également d’un administrateur (Philippe Crevits).

Comité de direction

Le Gouvernement a désigné comme membres du Comité de direction, les membres du Comité de pilotage, à savoir :

  • ·       Olivier Vanderijst (Président)
  • ·       Olivier Bouchat
  • ·       Jean-Pierre Di Bartolomeo
  • ·       Sébastien Durieux
  • ·       Laurence Glautier

Les membres des comités de direction des trois outils qui n’ont pas été désignés au sein du comité de direction de WE composent une extension du comité de direction, ils ont des responsabilités verticales et thématiques au sein de WE. Cette extension du comité de direction est un cadre extinctif, à savoir que les départs ne seront pas remplacés.

Toutes les informations se trouvent sur www.wallonie-entreprendre.com

Pour toute demande d’information, une adresse : info@wallonie-entrepredre.com

Annonces publicitaires - Vous souhaitez annoncer?
Voir le catalogue complet

Date de mise en ligne
10 Janvier 2023

Type de contenu

Matière(s)

Développement local
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Développement local