Ce document, imprimé le 22-05-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 21 Janvier 2022

L’accord du 18 juin 2021 définit une aide en personnel pour les MR-S. Dans son mail du 10 décembre, la Fédération des CPAS annonçait à son instigation la prolongation de cette aide sur 2022. Un accord en ce sens devrait être conclu en Comité C le 20 décembre 2021.

Cette aide devra se concrétiser via les propositions successives ci-dessous :

  • l’extension du temps de travail des travailleurs à temps partiel qui souhaitent obtenir un contrat de travail à temps plein ;
  • il conviendra de proposer des contrats à durée déterminée en cas d’impossibilité de mettre en œuvre les deux propositions prioritaires ;
  • en dernier recours, l’engagement d’étudiants dans les métiers en pénurie ou qui permettent de soutenir ceux-ci par leur présence. Ceci contribuerait à faire naitre certaines vocations ou sensibiliser ces derniers à l’approche de l’activité au sein d’un établissement.

Cette mesure est reconduite d’office sur le premier quadrimestre 2022.

Comme en 2021, la répartition se fera sur base des ETP du cadastre 2019. Pour ce quadrimestre, chaque institution bénéficiera dès lors de l’équivalent de 2/3 du montant indexé des moyens reçus en 2021. La notification officielle aura lieu début 2022 mais le principe est acquis. La reconduction des contrats des « renforts » Covid en MR-S est donc possible sans prise de risque. C’est loin d’être négligeable alors que le personnel manque sur le terrain et que le CST est appelé à être prolongé.

Cette aide ne peut servir à financer du personnel intérimaire. En fonction des moyens restant disponibles sur 2022 et de l’évaluation de l’utilisation des moyens 2021, elle pourra être prolongée au-delà du premier quadrimestre.

Le nouvel accord sera ajouté à cette actu dès que conclu.

Mise à jour: 21/12/2021

L’accord a été signé le 20 décembre, sans remarque, par les trois organisations syndicales. Il y aura donc bien « injection » de nouveaux moyens pour 4 mois en 2022.

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Articles de l'auteur

Date de mise en ligne
21 Janvier 2022

Type de contenu

Matière(s)

Aînés Personnel / RH
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Aînés