Ce document, imprimé le 13-05-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Dispositif APESA Wallonie - Aide Psychologique pour les Entrepreneurs en Souffrance Aigüe

Mis en ligne le 23 Septembre 2020

Constats :

  •  Les mesures de confinement décrétées par le Gouvernement Fédéral ont un impact non négligeable sur la santé mentale des individus;
  • Ces mesures ont également des conséquences financières pour des personnes qui ont dû fermer leur établissement, magasin, entreprise,… sur lequel repose leur source de revenus;
  • Il ressort de la Commission santé mentale de l’AVIQ qu’un groupe à haut risque en termes de détresse psychologique, voire de passage à l’acte suicidaire, est en train d’émerger : les indépendants qui voient leur affaire (souvent un projet sur lequel repose leur vie ainsi que celle de leur famille) s’effondrer, sans perspective de redressement;
  • Il apparait que les indépendants ont tendance à être sur la retenue quant à l’expression de leur détresse, ils ne comptent généralement que sur eux-mêmes (culture spécifique) et auraient donc moins tendance à chercher de l’aide;

 Pour rappel, en 2016 en Wallonie, 47 indépendants sont décédés par suicide ;

 Proposition d’intervention :

Dans ce cadre, nous souhaitons apporter notre soutien en créant une offre de service gratuit qui soit spécifique pour les indépendants en détresse. Ce service sera directement intégré au Centre de référence de prévention du suicide (CRePS) qui met en place et coordonne le projet pilote du réseau sentinelles en prévention du suicide en Wallonie. Le projet APESA Wallonie comprendra deux phases :

  • La mise en place d’un support psychologique et d’une ligne téléphonique pour les indépendants en détresse : deux psychologues seront amenés à effectuer des entretiens gratuits par téléphone ou vidéo-conférence.

Numéro accessible de 8h30 à 17h gratuitement du lundi au vendredi au 0800.300.25 ;

Nous proposons de rappeler les personnes qui le souhaitent à raison de 4 appels répartis sur le mois qui suit la demande initiale afin d’assurer un soutien psychologique continu et neutraliser une éventuelle crise suicidaire ;

En fonction de la demande, une réorientation sera proposée.

  • La mise en place d’un réseau de sentinelles en prévention du suicide pour les indépendants en détresse : les juges des tribunaux de l’entreprise et des chambres de commerce, les comptables, le Syndicat Neutre des Indépendants (SNI), l’Union des Classes Moyennes (UCM), banques… seront sollicités en vue d’être formés à repérer les indépendants qui sont en détresse.

Quel est le rôle d’une sentinelle en prévention du suicide ?

Une sentinelle est une personne volontaire formée à détecter une personne suicidaire et qui fait office de lanceur d’alerte auprès du service compétent, sur base de l’accord de la personne identifiée comme nécessitant une aide.

 La formation des sentinelles en prévention du suicide a pour but de :

  • Sensibiliser la sentinelle dans son rôle de lanceur d’alerte face à une personne suicidaire ;
  • Outiller la sentinelle au repérage d’une personne suicidaire ;
  • Favoriser chez la sentinelle le développement des attitudes adéquates face à une personne en crise suicidaire afin de lancer l’alerte au moment opportun ;
  • Par le travail des sentinelles, faciliter la demande d’aide d’une personne en crise suicidaire ; 
  • Favoriser chez la sentinelle un sentiment d’appartenance au réseau sentinelles en prévention du suicide sur lequel elle pourra s’appuyer dans l’exécution de son rôle.

En pratique :

Sur la base d’une fiche alerte, les sentinelles formées pourront signaler des indépendants qui se trouvent dans une situation de détresse suicidaire et qui ont donné leur accord pour être contactés par des professionnels afin d’évaluer la détresse psychique et d’envisager un suivi éventuel et ses modalités. Un répertoire de psychologues sera constitué afin d’assurer une prise en charge psychologique gratuite des indépendants.

Temporalité du projet :

  •  15/07/2020 : lancement de la ligne d’écoute ;
  • Du 15/07 au 30/09/2020 : monitoring des appels et analyse des besoins des indépendants;
    • Durant la même période : mise en place d’un répertoire de psychologues disposés à prendre en charge les indépendants gratuitement ;
    • A partir du 1er octobre 2020 : recrutement des sentinelles en prévention du suicide et formation des psychologues en prévention du suicide ;
  •  A partir du 1er novembre 2020 : formation des sentinelles en prévention du suicide.

L'auteur

Julien Flagothier

Conseiller en Finances publiques et en Développement local à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Détenteur d'un Master en sciences politiques délivré par l'Université de Liège, Julien Flagothier, après avoir travaillé plusieurs années au sein de l'Union Wallonne des Entreprises (UWE), exerce depuis 2016 la fonction de conseiller en finances publiques et en développement local à l'Union des Villes et Communes de Wallonie (UVCW).

Tous les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
23 Septembre 2020

Type de contenu

Matière(s)

>