Ce document, imprimé le 01-02-2023, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 10 Octobre 2022

Le Gouvernement de Wallonie, sur proposition du Ministre de l’Agriculture Willy BORSUS, a validé définitivement le budget et les axes du Plan stratégique wallon relatif à la nouvelle Politique Agricole Commune (PAC). Une PAC plus durable et qui préserve le revenu des agriculteurs. Pour en expliquer les modalités, le Ministre Willy BORSUS va parcourir la Wallonie à l’occasion du PAC TOUR dès le 11 octobre.

Cet hiver, la Politique Agricole Commune laissera place à une nouvelle PAC qui couvrira la période allant du 1er janvier 2023 au 31 décembre 2027. Après plusieurs mois de travail, de concertation et d’échanges, les orientations du nouveau Plan stratégique wallon sont désormais validées par le Gouvernement. Elles ont été notifiées à la Commission européenne début octobre.

La version finale du nouveau Plan stratégique wallon sera officiellement validée par la Commission européenne avant la fin de cette année.

Pour rappel, c’est un budget de 1,862 milliard qui est mobilisé par l’Europe et par la Région pour mettre en place des aides directes (= 1er pilier) et un soutien au développement rural (= 2ème pilier) envers pas moins de 14.800 bénéficiaires.

Le Plan stratégique fait la part belle à la mission nourricière de l’agriculture, au revenu des agriculteurs, à la biodiversité, à l’environnement, et à la résilience.

Il réserve une attention particulière à la place de jeunes et tient compte de la diversité de notre modèle agricole.

Cette nouvelle PAC suivra une approche davantage basée sur la subsidiarité, c’est-à-dire une plus grande autonomie des États membres. Chaque État membre doit élaborer un Plan stratégique.

Voici les contours du Plan wallon :

Pilier 1

Le pilier 1 (aides directes) consacre un budget de 1,328 milliard à des paiements (de base et redistributif), à des aides couplées et à des Eco-régimes. La mise en place d’Eco-régimes est une obligation pour les États membres qui doivent donc réserver minimum 25 % du budget pilier 1 à ces interventions. Le Gouvernement wallon a décidé de réserver au minimum 26% à leur mise en place.

Notons que 74 % des aides du 1er pilier sont dédiées au revenu des agriculteurs et qu’un maximum de 21,3% du budget est consacré aux aides couplées.

Pilier 2

Le 2ème pilier mobilise un budget de 534 millions (UE + Wallonie) pour des mesures qui s’adressent à différents acteurs du monde rural dont les agriculteurs sont les principaux bénéficiaires, avec près de 80% de l’enveloppe totale qui leur est affectée mais sont aussi concernés les communes, maisons du tourisme, Groupes d’Action Locale, Parcs naturels, secteur forestier, etc.

Ce sont des dispositifs d’aides qui permettent :

  • d’accompagner l’investissement dans la transformation, la formation ou l’appui technique auprès des agriculteurs, ainsi que le développement de la filière forêt-bois
  • d’améliorer la biodiversité et de participer à l’effort en faveur du climat
  • d’encourager l’innovation dans les territoires ruraux
  • de soutenir leur attractivité
  • de favoriser la création d’activités et d’emplois en milieu rural.

Willy BORSUS : « Le Gouvernement a pu définir une PAC équilibrée qui rencontre les objectifs des différentes parties prenantes, et équilibrée entre les différents types d’agriculture, tout en soutenant une transition environnementale et climatique. »

Céline TELLIER, Ministre de l’Environnement : « Cette nouvelle PAC plus verte, c’est au bénéfice de notre eau, notre air, la qualité de nos sols, le maintien de la biodiversité. Elle touche donc toutes les Wallonnes et les Wallons pour davantage de durabilité, préserver nos agriculteur.rice.s et soutenir une production alimentaire locale, durable et surtout de qualité. Avec l’ensemble du Gouvernement, nous soutenons la transition du système agricole et alimentaire. »

Par ailleurs, c’est dans ce contexte que le Ministre de l’Agriculture et le SPW Agriculture, Ressources Naturelles et Environnement iront à la rencontre des agricultrices et agriculteurs lors d’un PAC TOUR, aux dates suivantes :

11 octobre : Libramont

12 octobre : Frasnes-Lez-Anvaing

13 octobre : Rochefort

14 octobre : Gozée

17 octobre : Amblève (communes germanophones)

18 octobre : Waremme

19 octobre : La Reid

20 octobre : Perwez

21 octobre : Rossignol (Gaume)

Vous trouverez toutes les modalités pratiques dans le flyer en annexe.

L’objectif de ces séances consiste à informer les acteurs du monde agricole le plus précisément possible sur le contenu du Plan stratégique wallon et de les préparer au mieux à ses nouveautés ainsi qu’à sa mise en œuvre.

Pour celles et ceux qui ne seraient disponibles à aucune date, un enregistrement vidéo d’une des soirées PAC TOUR est prévu. De cette manière, les agriculteurs ne pouvant pas assister au PAC TOUR pourront visionner la conférence sur la page Youtube suivante : https://www.youtube.com/c/SPWAgricultureEnvironnement

Annonces publicitaires - Vous souhaitez annoncer?
Voir le catalogue complet

Date de mise en ligne
10 Octobre 2022

Type de contenu

Matière(s)

Développement local Environnement Ruralité
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Développement local