Ce document, imprimé le 18-09-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Protocole d’accord Comité C wallon du 18 juin 2021

Mis en ligne le 29 Juin 2021

Des mesures d’aide temporaire pour créer de l’emploi dans les maisons de repos et faire des formations ou accompagnement individuel dans les SAFA sont prévues d’ici décembre 2021.

15 millions sont prévus pour accorder une aide temporaire sous forme d’emplois en maison de repos et maison de repos et de soins (MR – MRS). Elle vise que le personnel puisse un peu souffler suite à la crise du COVID-19. L’aide est prévue, en principe, jusqu’au 31 décembre 2021. Il peut s’agir d’une extension de temps partiel, de contrat étudiant ou de CDD. Cela devrait impliquer de l’ordre 1 000 euros par lit.

930,8 milliers d’euros sont réservés aux SAFA pour permettre de soutenir les travailleurs via :

  • un accompagnement individuel afin de fournir notamment des aides psychologiques pour le personnel qui a vécu des situations difficiles (décès de bénéficiaires liés au COVID, stress et anxiété accrue des bénéficiaires…) ;
  • des formations à la préparation et la lutte contre le burn out, la gestion de conflits et les problèmes relationnels ainsi que la fourniture « d’outils » ou procédures pour gérer des situations de stress ou de crise.

Cela devrait impliquer de l’ordre de 600 euros par ETP. Cette seconde mesure devra être concrétisée d'ici au 30 juin 2022.

Après concertation avec la Commission grand-âge de la Fédération des CPAS, le Centre de formation réfléchit à une offre de formation multi-métiers en matière de stress et de burn out en présentiel, de façon décentralisée et dédoublée si possible dès septembre.

Une circulaire de l’avenir va arriver début juillet. La notification d’un montant exact par MR ou SAFA aura lieu après le 21 juillet. Les CPAS devront renvoyer une décision de principe de l’application de l’accord pour en bénéficier. Un contrôle par coup de sonde plus détaillé aura lieu en 2022.

Ces orientations positives vont dans le sens de ce qui a été prôné par la Fédération et devrait apporter un peu d’oxygène bienvenu.

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié et Maître en Sciences économiques, il a commencé comme chercheur à L'UCL dans les domaines de l'économie du travail et des pensions. Depuis 1993, il conseille les maisons de repos ainsi que les services d'aide aux familles et aux aînés du secteur public wallon. Il exerce également une fonction similaire au bénéfice des CPAS bruxellois. Il siège dans différents organes tant de l'Aviq que d'Iriscare.

Les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
29 Juin 2021

Type de contenu

Matière(s)

>