Ce document, imprimé le 17-10-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

E-Book - "Points d’attention pour un pouvoir local qui veut construire une maison de repos"

Mis en ligne le 7 Juillet 2021

Le vieillissement de la population va requérir le développement de nouveaux services pour les aînés et notamment de maisons de repos.

Les pouvoirs locaux ont un rôle important à jouer à ce niveau. L’intérêt pour un CPAS de disposer d’une maison de repos ressort des fonctions que remplit pareil lieu d’accueil au niveau communal : service de proximité à la population, régulation de l’offre en prix et qualité, emploi et insertion. En outre, il faut garder à l’esprit qu’un CPAS paie toujours pour des maisons de repos.

Soucieux du bien-être de la population, des mandataires et fonctionnaires envisagent de construire une telle maison.

Ils se posent alors de beaucoup de nombreuses questions. Cela a-t-il encore du sens de construire une maison de repos ?   Quel est l’intérêt pour un CPAS de gérer une maison de repos ? Quelles sont les règles juridiques auxquelles penser ? Quels sont les subsides de fonctionnement d’une maison de repos ? Un CPAS doit-il donner priorité aux habitants de l’entité pour l’accueil dans sa maison de repos ?     ….

Jean-Marc Rombeaux, Conseiller Expert à la Fédération des CPAS, a rédigé un E-book qui essaie d’apporter des éléments de réponse à quelques-unes de ces interrogations.

lien vers l'E-book: https://www.uvcw.be/publications/83

Annexes

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié et Maître en Sciences économiques, il a commencé comme chercheur à L'UCL dans les domaines de l'économie du travail et des pensions. Depuis 1993, il conseille les maisons de repos ainsi que les services d'aide aux familles et aux aînés du secteur public wallon. Il exerce également une fonction similaire au bénéfice des CPAS bruxellois. Il siège dans différents organes tant de l'Aviq que d'Iriscare.

Les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
7 Juillet 2021

Type de contenu

Matière(s)

>