Déconfinement - CISP

Dans le cadre du déconfinement, le Gouvernement wallon a adopté trois mesures en vue de venir en aide aux Centres d’insertion socioprofessionnelle (CISP).

  • Vu les difficultés des CISP à faire face, dans le cadre du déconfinement, aux dépenses exceptionnelles visant l’organisation des formations dans le strict respect des consignes de sécurité sanitaire (équipement : masques, gel, plexiglass…), le Gouvernement wallon a décidé d’octroyer un complément de financement aux CISP. Ce financement sera exclusivement dédicacé à l’achat ou la location de matériel visant à assurer la protection sanitaire du personnel et des stagiaires des centres pour la période comprise entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020.
    Le montant de cette aide sera déterminé sur la base des heures agréées pour chaque centre, à concurrence de 0,15 € par heure agréée (base annuelle).

  • Par ailleurs, afin de permettre aux CISP de poursuivre et d’amplifier les initiatives de formation à distance, développées durant la crise, le Gouvernement wallon a décidé de soutenir financièrement l’achat des équipements numériques nécessaires à la formation à distance des publics fragilisés.
    Les moyens dédicacés à cette mesure devront être exclusivement consacrés à de l’équipement, des connexions et des licences numériques permettant les prestations à distance.
    Chaque CISP recevra à cet effet un forfait de 5 000 €.
  • Enfin, compte-tenu que les CISP prennent des dispositions pour assurer la distanciation sociale dans le cadre du déconfinement et que la taille des groupes est donc réduite tandis que le nombre de formateurs et les frais connexes restent au minimum identiques, le Gouvernement wallon a décidé de considérer  qu’entre le 1er juin et le 31 décembre 2020, une heure de formation stagiaire en vaut deux. Cet assouplissement permet d’alléger la règle qui veut que les CISP doivent réaliser 90 % de leurs heures de formations agréées afin de promériter la totalité de leur subvention.

Ces trois mesures sont prévues par les articles 10 à 13 de l’AGW relatif aux mesures de déconfinement COVID-19, en matière de formation professionnelle, pris en vertu de l’article 138 de la Constitution.

L'auteur

Sandrine Xhauflaire

Conseillère

Titulaire d’un master en politique économique et sociale de l’Université catholique de Louvain, elle exerce les fonctions de conseillère au sein de la Fédération des CPAS de l’Union des Villes et Communes de Wallonie depuis 2006. Ses matières principales ont trait à l’insertion socioprofessionnelle en CPAS.

Lire aussi

Date de mise en ligne

8 Juin 2020

Type de contenu

Matière(s)

ISP

Mots-clefs

>