Ce document, imprimé le 01-03-2024, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 6 Octobre 2022

La forte hausse des prix de l’énergie a démarré au début de l’été 2021 et s’est confirmée et accentuée au fil des mois, atteignant des sommets jamais atteints, avec des prévisions à la hausse alarmantes pour l’hiver à venir.

Jusqu’à fin 2021, le marché estimait que la hausse des prix était temporaire. Actuellement, les experts considèrent que les prix ne devraient pas baisser avant le 2e trimestre 2023 et devraient rester au-dessus du niveau de prix observé avant la crise de la Covid jusqu’en 2027.

C’est dans ce contexte que le Conseil d’administration de l’UVCW s’est réuni ce 4 octobre, dans le cadre d’une séance spécialement consacrée à la crise énergétique, afin de dégager un ensemble de recommandations à adresser à nos membres.

Vous trouverez ci-après un ensemble de pistes pour économiser l’énergie, concernant :

-       L’éclairage public et l’éclairage décoratif

-       Les mesures comportementales, de maintenance et de régulation

-       Les investissements et politiques à envisager sur le long terme.

Nous vous informons par ailleurs des actions en cours sur le plan politique relativement à la situation de nos membres.

Ainsi avons-nous appelé les autorités fédérales et européennes à prendre conscience des difficultés majeures que la crise que nous traversons pose, non seulement pour la survie des ménages et des entreprises, mais également pour la continuité des services publics les plus essentiels à l’ensemble de la société que sont ceux dispensés par les pouvoirs locaux. Dans ce cadre nous revendiquons notamment une jugulation à la source de l’envolée des prix et coûts de fonctionnement par un plafonnement du prix du gaz et une redéfinition de la tarification de l’électricité actuellement basée sur le prix de la source d’énergie la plus marginalement nécessaire à sa production, mais également la plus chère.

Par ailleurs nous avons adressé une série de revendications relatives aux mesures d’urgence en cas de pénurie d’énergie aux autorités fédérales et régionales ainsi qu’à Elia, Fluxys et à l’ensemble des GRD wallons. Il s’agit notamment que les services publics, pris au sens large, soient considérés comme protégés, dans l’ensemble des plans mis en place ; que certaines infrastructures soient considérées comme essentielles et ne puissent faire l’objet de coupure, même pour un laps de temps court (infrastructures de démergement, d’adduction et d’évacuation des eaux, les infrastructures gérant des radioéléments, ainsi que les systèmes de communication) ; que les zones les plus densément bâties soient, systématiquement, reléguées dans les phases les plus tardives des opérations de délestage, … Eu égard au fait que les villes et communes seront en première ligne en cas de délestage, qu’il soit programmé ou non, et quel que soit le type d’énergie considéré, l’UVCW plaide également pour la mise en place d’une concertation étroite entre les autorités locales et les gestionnaires de réseaux, qui seront au fait des moments de rupture d’approvisionnement et de la durée potentielle de celle-ci.

En outre, nous aborderons à nouveau la problématique des modes de subventionnements régionaux dans le cadre d’un prochain conseil d’administration dédicacé à la situation des finances publiques. L’UVCW plaide en effet depuis de nombreuses années pour que les appels à projets, devenus matériellement ingérables pour nos membres, cèdent enfin le pas à des mécanismes de droits de tirage plus simples, plus transparents, plus objectifs et surtout plus prévisibles et rapides à mettre en œuvre. Nous relayerons à nouveau cette revendication essentielle qui, si elle est de portée générale, est également prégnante dans le cadre des projets visant aux économies d’énergies et aux productions d’énergies renouvelables.

Nous rappelons encore à l’occasion de la présente la note « Hausse des prix de l’énergie » adressée en mars dernier au Premier Ministre Alexander De Croo et au Ministre wallon de l’énergie Philippe Henry (voir notre actualité du 23 mars 2022 : https://www.uvcw.be/energie/actus/art-7247). Cette note concluait sur la nécessaire amplification des politiques de soutien aux Pouvoirs locaux pour favoriser la transition énergétique et sur les mesures à prendre à très court terme pour diminuer l’impact de la hausse des prix de l’énergie sur les finances des pouvoirs locaux.

D’autres actions ciblées seront également mises en œuvre, notamment pour demander l’ouverture de marchés « stocks » pour les investissements porteurs d’économies d’énergie, pour solutionner la problématique spécifique des piscines publiques ou pour s’assurer auprès des GRD de l’adaptation du matériel mis en œuvre dans le cadre de la modernisation des parcs d’éclairage de manière à pouvoir réaliser des extinctions partielles de l’éclairage public selon une granulométrie plus fine du territoire dans les années à venir.

Afin de vous tenir informés de l’ensemble de nos actions en cours et à venir, de nos recommandations et de toutes les informations et nouvelles utiles à la gestion de cette crise, nous vous invitons à consulter l’espace crise énergétique que nous avons ouvert sur notre site internet (https://www.uvcw.be/crise-energetique)

Vous trouverez ci-dessous la circulaire que l’Union des Villes et Communes de Wallonie a adressé à ses membres.

Annonces publicitaires - Vous souhaitez annoncer?
Voir le catalogue complet

Date de mise en ligne
6 Octobre 2022

Type de contenu

Matière(s)

Energie
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Energie