Demande d’une priorité en termes d’accessibilité et d’analyse des tests du personnel des institutions de soins

Le taux d’absentéisme du personnel soignant au sein des institutions de soins atteint des sommets alarmants. Ceci fait courir un risque majeur sur la performance de notre système de santé dans son ensemble et sur sa capacité à faire face à la seconde vague épidémique.

Le secteur des maisons de repos et des hôpitaux demande de prioriser officiellement et légalement le testing du personnel, de toutes les institutions de soins, en ce compris les médecins en formation et les stagiaires. Ceci pourrait prendre la forme d’un accès spécifique au niveau des centres de prélèvements et d’une couleur particulière pour le tube réceptionnant le prélèvement.

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié et Maître en Sciences économiques, il a commencé comme chercheur à L'UCL dans les domaines de l'économie du travail et des pensions. Depuis 1993, il conseille les maisons de repos ainsi que les services d'aide aux familles et aux aînés du secteur public wallon. Il exerce également une fonction similaire au bénéfice des CPAS bruxellois. Il siège dans différents organes tant de l'Aviq que d'Iriscare.

Lire aussi

Date de mise en ligne

20 Octobre 2020

Matière(s)

>