Ce document, imprimé le 17-04-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Maison de repos - Baisse du taux d’occupation première vague - Compensation

Mis en ligne le 16 Décembre 2020

Chacun des établissements ayant subi une chute du taux d’occupation de plus de 10 % au cours de la première vague aura une aide financière complémentaire. 

50 % de la perte réelle estimée de la recette du prix de journée facturé au résidant sera couverte. L’estimation se fera par comparaison du dernier trimestre 2019 au deuxième trimestre 2020. Ces maisons de repos ne devront :

  • pas distribuer de dividende en 2020 ;
  • pas baisser leur emploi. Celui-ci sera estimé sur base de l’emploi troisième volet ;
  • pas augmenter leur prix hors indexation où intégration de supplément prévue par le Crwass.

88 maisons seraient concernées.

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié et Maître en Sciences économiques, il a commencé comme chercheur à L'UCL dans les domaines de l'économie du travail et des pensions. Depuis 1993, il conseille les maisons de repos ainsi que les services d'aide aux familles et aux aînés du secteur public wallon. Il exerce également une fonction similaire au bénéfice des CPAS bruxellois. Il siège dans différents organes tant de l'Aviq que d'Iriscare.

Lire aussi

Date de mise en ligne

16 Décembre 2020

Type de contenu

Matière(s)

>