Plan de relance : quelles retombées pour les pouvoirs locaux ?
Ce document, imprimé le 26-11-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 25 Avril 2022

Doté d'un budget de plus de 7 milliards €, le Plan de Relance de la Wallonie comporte plus de 300 mesures qui doivent permettre à la Région de répondre aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux actuels ainsi qu'aux impacts des différentes crises (Covid, inondations).

Une part non négligeable de ce plan de relance bénéficiera naturellement aux pouvoirs locaux, de manière directe mais aussi indirecte. Voici, en détails, la ventilation des 7,644 milliards du plan de relance : 

  • Axe 1 : Miser sur la jeunesse et les talents des wallon.ne.s 
    • Enveloppe : 1.275 millions (17% du financement total) 
    • Au niveau des PL : Pas d'impact concret pour les PL étant donné qu'il s'agit principalement de mesures visant à améliorer, accélérer et développement le niveau de formation global des travailleurs wallons. 
  • Axe 2 Assurer la soutenabilité environnementale 
    • Enveloppe : 2.428 millions (32% du financement total) 
    • Au niveau des PL :  
      • 103 millions pour améliorer la rénovation énergétique des bâtiments appartenant aux pouvoirs locaux (Projet 49) 
      • 285,54 millions pour réformer UREBA et le lancement de plusieurs UREBA exceptionnels (projet 55) 
      • 10 millions pour élargir les missions de RenoWatt (projet 57) 
      • 105,45 millions pour la rénovation énergétique des infrastructures sportives et des bâtiments d'intérêt collectif (projet 58) 
      • 1 million pour améliorer la logistique urbaine (projet 85) 
      • 45 millions pour soutenir les communes pour leurs investissements en infrastructures cyclables (projet 93) 
      • 62,5 millions pour la création d’espaces verts en milieu urbanisé (projet 95) 
  • Axe 3 : Amplifier le développement économique 
    • Enveloppe : 1.196 millions (16% du financement total) 
    • Au niveau des PL :  
      • 13,5 millions pour soutenir la transformation numérique des villes et communes (projet 130) 
      • 115 millions pour soutenir, via un mécanisme de droit de tirage, les projets présentés par les neuf villes wallonnes de + de 50.000 habitants, dans le cadre des thématiques urbaines visées par la DPR (projet 219) 
      • 60 millions pour renforcer les moyens dévolus au dispositif relatif aux PIC (projet 220) 
      • 40 millions pour dynamiser les dispositifs et processus de développement urbain (projet 221) 
      • 35 millions pour lancer un appel à projets destinés aux communes de moins de 12.000 habitants afin de favoriser la convivialité et l’attractivité (projet 222) 
      • 10,9 millions pour développer pleinement le potentiel des PCDR (projet 228) 
  • Axe 4 : Soutenir le bien-être, la solidarité et l'inclusion sociale 
    • Enveloppe : 1.883 millions (25% du financement total) 
    • Au niveau des PL :  
      • 174,25 millions pour augmenter la création de logements d’intérêt public via le PPP (projet 243) 
      • 4,37 millions pour simplifier et numériser les dossiers de logement public (projet 244) 
      • 721 millions pour rénover énergétiquement 25.000 logements d’utilité publique 
      • 0,42 million pour soutenir des accords de coopération entre le Forem et chaque ville wallonne pour développer l’emploi sur le territoire communal (projet 263) 
      • 1,6 million pour créer des « one-stop-shop » (MdE, ALE, CPAS, ADL) au niveau local (projet 268) 
  • Axe 5 : Garantir une gouvernance innovante et participative 
    • Enveloppe : 124 millions (2% du financement total) 
    • Au niveau des PL :  
      • 9,6 millions pour déployer et accélérer la dématérialisation « permis d’environnement » et « permis d’urbanisme » (projet 292) 
      • 8,26 millions pour soutenir la transition numérique des pouvoirs locaux (projet 301) 
      • 0,4 million pour créer un portail numérique recensant les divers outils de participation citoyenne afin d’inciter les pouvoirs locaux à y recourir (projet 308) 
      • 3,6 millions pour soutenir financièrement les budgets participatifs (projet 309) 
  • Axe 6 : Soutenir la reconstruction et la résilience des territoires sinistres 
    • Enveloppe : 738 millions (10% du financement total) 
    • Au niveau des PL :  
      • 7 millions pour l’évacuation des déchets (projet 310) 
      • 5 millions pour l’étude et la prévention des risques climatiques et sanitaires (projet 317) 
      • 5 millions pour le master plan (projet 318) 
      • 465,37 millions pour la reconstruction et le renforcement des berges (projet 319) 

En résumé, ce sont près de 2.293 millions qui seront consacrés directement ou indirectement au fonctionnement et au développement des pouvoirs locaux, ce qui représente environ 30% du financement total du plan de relance, une aide plus que bienvenue pour rebondir face aux multiples crises que nous traversons depuis plusieurs années.

La difficulté d'une telle analyse est évidemment de mesurer toutes les externalités de ce plan car il existe également toute une série de projets qui ne concernent pas directement les communes mais qui auront des retombées positives sur leur attractivité (comme le soutien aux commerces, à la filière agricole, à l’aménagement du territoire, etc) ou sur les citoyens (mesures sociales, et par conséquent impact indirect sur les CPAS et donc les dotations communales).

Lien vers le Plan de relance complet

 

L'article complet au format PDF

Télécharger le PDF

Date de mise en ligne
25 Avril 2022

Type de contenu

Matière(s)

Finances et fiscalité
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Finances et fiscalité