Étude Finances locales 2022 (Belfius) : un choc financier plus intense que celui du Covid-19
Ce document, imprimé le 16-08-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 1er Juillet 2022

L’étude annuelle de Belfius sur les finances locales 2022 a tout récemment été publiée. Dans cette étude, Belfius annonce que la crise énergétique et l’inflation provoqueront un choc financier plus intense que celui du Covid-19. L’impact budgétaire de ce choc inflationniste se fera sentir avant tout en 2022 puisque ce sont pas moins de 4 indexations des coûts salariaux qui devront être supportées cette année par les communes et leurs entités consolidées alors que, hormis le Fonds des communes, la plupart des recettes communales qui sont indexées le sont avec un ou deux ans de retard.  

Toujours selon cette étude, les communes devraient compter près de 230 millions d’euros supplémentaires de dépenses ordinaires (90 millions d’euros de surcoûts en personnel, 65 millions d’euros en énergie et 75 millions d’euros pour les dépenses de transfert) par rapport à leurs budgets initiaux 2022.  Bien que très appréciable, la forte indexation + 1 % du Fonds des communes qui sera de mise dès cette année (+ 93 millions par rapport au budget initial 2022) ne permettra toutefois de couvrir qu’environ 40 % de ces surcoûts. 

Il est dès lors à craindre que de nombreuses communes soient contraintes de passer sous plan de convergence car elles ne parviendront pas à atteindre l’équilibre à l’exercice propre en 2023. Elles pourraient également restreindre très fortement leurs investissements afin de maintenir l’équilibre à l’exercice propre si aucune mesure d’assouplissement n’est prévue pour 2023, ce qui serait contraire aux efforts d’investissements attendus de la part des pouvoirs locaux dans le cadre du Plan de relance. Dans ce contexte, la situation financière des communes wallonnes va être mise à rude épreuve dans les années à venir.

L'étude complète de Belfius est accessible ici

 

Date de mise en ligne
1er Juillet 2022

Type de contenu

Matière(s)

Finances et fiscalité
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Finances et fiscalité