Soutien aux stagiaires des Plans Formation-Insertion (PFI)

Le Plan Formation-Insertion permet à une entreprise de former un demandeur d’emploi selon ses besoins spécifiques et de l’engager sous contrat de travail pour une durée au moins équivalente à la durée de la formation.

Outre les mesures prises en mars dernier, qui visaient essentiellement les modalités de conclusion, de suspension, le Gouvernement propose de soutenir les stagiaires en formation en leur octroyant une de compensation financière qui s'élève à 70 % du montant de la prime à laquelle le stagiaire avait droit avant la suspension ou l’arrêt de son contrat PFI.

Cette mesure est, à ce stade, effective pour une durée de trois mois allant jusque fin mai. 2 101 stagiaires sont actuellement « potentiellement » impactés par la perte de cette prime dont le montant se situe entre 283,34 euros et 1 133,38 euros, en fonction du montant des allocations sociales perçues. L’impact budgétaire de cette mesure est de 3,6 millions d’euros. Elle doit :

  • compenser partiellement la perte de la prime de productivité que percevait le stagiaire durant sa formation PFI, si celle-ci a été suspendue ou arrêtée en raison de la crise COVID-19 ;
  • compenser la perte de rétribution du stagiaire en fin de contrat PFI et dont l’engagement est postposé pendant et en raison de la crise COVID-19, jusqu’au 31 mai au plus tard. 

L'auteur

Marie Castaigne

Conseillère

Licenciée en sociologie, elle s'est spécialisée en analyse de données chiffrées et dans ce cadre, a travaillé plusieurs années à l'Institut national de Statistique (Statbel), sur les données relatives à la pauvreté en Belgique. Depuis 2017, elle conseille les CPAS par rapport à l'insertion professionnelle des bénéficiaires (contrats articles 60, § 7, 61, SINE, aides à l'emploi). Elle réalise également des études chiffrées pour la Fédération des CPAS.

Lire aussi

Date de mise en ligne

23 Avril 2020

Type de contenu

Matière(s)

ISP

Mots-clefs

>