Ce document, imprimé le 11-04-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Tests salivaires en maison de repos - Les Fédérations interpellent la Ministre de la Santé

Mis en ligne le 18 Novembre 2020

Les Fédérations souhaitent dès lors : 

? une communication claire, synthétique et non équivoque quant à l’organisation des tests salivaires, à l’intention des gestionnaires d’établissement ;

? un délai explicite pour permettre aux établissements de se familiariser avec ce nouveau processus et de sensibiliser le personnel à cette nouvelle opportunité ;

? une meilleure prise en compte de la réalité de terrain dans l’opérationnalisation de ces tests. Il convient à tout le moins de supprimer les remises de tests durant le weekend.

 

De manière plus générale, une stratégie de testing globale indiquant, pour chaque hypothèse, ce qui doit être fait, devrait être définie et communiquée aux établissements dans les plus brefs délais (clarification autour des différentes possibilités de tests accessibles au sein des établissements avec un rappel de leurs différentes modalités).

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié et Maître en Sciences économiques, il a commencé comme chercheur à L'UCL dans les domaines de l'économie du travail et des pensions. Depuis 1993, il conseille les maisons de repos ainsi que les services d'aide aux familles et aux aînés du secteur public wallon. Il exerce également une fonction similaire au bénéfice des CPAS bruxellois. Il siège dans différents organes tant de l'Aviq que d'Iriscare.

Lire aussi

Date de mise en ligne

18 Novembre 2020

Matière(s)

>