Ce document, imprimé le 16-04-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

FSAS - Critère SAFA - Prise en compte des heures Coronavirus

Mis en ligne le 3 Février 2021

Dans le FSAS, la tranche « aide aux familles » est répartie proportionnellement au nombre d'heures prestées à domicile sur le territoire de la commune du CPAS par le service d’aide aux familles et aux aînés (SAFA) de ce centre ou par un autre SAFA avec lequel une convention a été conclue.

En raison de la Crise de la COVID, il y a eu une diminution des heures prestées par les SAFA. L’application stricte du critère aurait impliqué une perte de recette et déforcé les services d’aide à domicile.

En matière de SAFA, des heures « coronavirus » ont été définies et ont fait l’objet d’une immunisation. Afin qu’il n’y ait pas d’impact sur le FSAS au niveau de la tranche famille, la Fédération des CPAS a demandé, le 6 juillet 2020, la prise en compte des heures prestées et des heures coronavirus facturées à l’Aviq. Dans un courrier du 1er février 2021, le Ministre wallon des Pouvoirs locaux a donné une suite favorable. 

La Fédération des CPAS l'en remercie vivement. 

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié et Maître en Sciences économiques, il a commencé comme chercheur à L'UCL dans les domaines de l'économie du travail et des pensions. Depuis 1993, il conseille les maisons de repos ainsi que les services d'aide aux familles et aux aînés du secteur public wallon. Il exerce également une fonction similaire au bénéfice des CPAS bruxellois. Il siège dans différents organes tant de l'Aviq que d'Iriscare.

Lire aussi

Date de mise en ligne

3 Février 2021

Matière(s)

>