Ce document, imprimé le 17-05-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Eau potable et énergie renouvelable

Mis en ligne le 16 Janvier 2006

France – Haute-Savoie. Une picocentrale hydroélectrique a été construite en site isolé aux abords d'un captage d'eau en vue de fournir l'énergie nécessaire à sa potabilisation. Le recours aux énergies renouvelables fut la solution apportée pour éviter les surcoûts qu'aurait engendrés un raccordement au réseau électrique trop éloigné.

Description du projet

Un captage, perdu en pleine montagne, doit alimenter en eau potable plus d'un tiers de la population d'un village voisin. L'eau captée nécessite un traitement de potabilisation avant sa distribution et donc un apport d'énergie électrique. Toutefois, le raccordement au réseau électrique était trop onéreux pour être envisagé. La solution apportée pour résoudre cette situation fait preuve d'une bonne connaissance de la situation de terrain et d'une certaine ouverture aux énergies alternatives.

L'énergie solaire a d'entrée de jeu été éliminée vu l'aspect fort boisé de l'endroit. Par contre, le recours à l'énergie hydroélectrique produite par la production d'eau en elle-même fut développé à bon escient. Ce système a permis à cette station de captage et de potabilisation d'être parfaitement autonome en énergie électrique.

Les avantages de cette source d'énergie sont assez divers. L'énergie hydroélectrique est non seulement non-polluante puisque n'émettant pas de gaz à effet de serre, silencieuse mais en plus elle est durable. De plus, une fois le système installé, on peut considérer que cette énergie est gratuite si ce n'est les coûts d'entretien de l'installation.

D'un point de vue technique, le système mis en place est assez simple. L'eau captée en amont est dirigée vers une turbine installée sur la canalisation d'eau. Celle-ci est couplée à une génératrice produisant l'électricité voulue. L'énergie, ainsi produite, sert à divers équipements permettant la potabilisation de l'eau (ultraviolets et chlore). L'électricité alimente également le réseau de télésurveillance adapté au réservoir. Cette télésurveillance aura comme avantage supplémentaire de limiter les interventions des services techniques.

Informations

Renseignements

Union des Villes et Communes de Wallonie
Christel Termol, Conseillère en environnement, Service Cadre de Vie
Rue de l’Etoile 14 5000 Namur
Tél : 081/24.06.28

Aides financières

Les équipements de collectivités ont été subventionnés à 85% par le Syndicat d'électricité des énergies et d'équipement de la Haute-Savoie

Site internet

www.energies-environnement74.info

 

Date de mise en ligne
16 Janvier 2006

Type de contenu

Matière(s)

>