Ce document, imprimé le 16-06-2024, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 29 Mars 2023

Si la mise à l’emploi des personnes d’origine ukrainienne n’était pas du tout une priorité il y a un an, au moment du début de la guerre, en raison des multiples problématiques autres à gérer (logement, octroi de ressources, scolarisation des enfants, cours de français, socialisation…), la question se pose autrement maintenant que le conflit se maintient dans la durée et que certaines personnes, présentes sur le territoire depuis déjà un an, expriment le souhait de travailler. Le propos n’est pas de dire qu’il faut à tout prix mettre les personnes à l’emploi si leur situation ne le permet pas, mais plutôt d’interroger le contexte pour les cas où les personnes aidées sont prêtes à travailler. L’analyse des conditions de mise à l’emploi pour ces personnes montre en effet que les CPAS ne sont pas encouragés à les orienter vers l’emploi.

La Fédération des CPAS demande donc aux Ministres concernés que l’harmonisation des conditions de subventions entre les personnes ayant un titre de séjour limité ou illimité, dans le cadre des mises à l’emploi article 60 et 61, soit une réalité, et que l’ensemble des mises à l’emploi réalisées par les CPAS soient prises en compte dans le cadre du FSAS. 

Soutien à la population ukrainienne
Souhaitez-vous recevoir les dernières actualités par email concernant la situation en Ukraine et le soutien à sa population ?
Formations - ISP
Voir le catalogue complet

Date de mise en ligne
29 Mars 2023

Matière(s)

ISP
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière ISP