Exonération socioprofessionnelle : assimilation des étudiants boursiers et non boursiers
Ce document, imprimé le 17-08-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 14 Février 2022

Souvenez-vous, jusqu’au 30 septembre 2021, dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire le Gouvernement fédéral a pris une série de mesures dont notamment celle permettant l’assimilation des étudiants boursiers et non boursiers en ce qui concerne le montant de l’exonération socio-professionnelle. En effet, les deux catégories d’étudiants ont pu bénéficier durant plusieurs mois de l’exonération la plus élevée.

Depuis de nombreuses années, la Fédération des CPAS plaide pour la suppression de cette différence de montant entre les étudiants boursiers et non boursiers.

Sur proposition de la Ministre de l'Intégration sociale Karine Lalieux, le Conseil des ministres a approuvé un projet d'arrêté royal mettant en œuvre l'assimilation des étudiants boursiers et non boursiers dans le système de l'exonération socioprofessionnelle.

L’article 35, §2 de l’arrêté royal du 11 juillet 2002 portant règlement général en matière de droit à l’intégration sociale est modifié en ce sens par l’arrêté royal du 25 janvier 2022 (M.B. 14.02.2022). Cet arrêté sort ses effets de manière rétroactive au 1er janvier 2022.

Dès lors, depuis le 1er janvier 2022 le montant maximum de l'exonération socioprofessionnelle soit de 264,13 euros trouve à s’appliquer pour tous les étudiants de plein exercice, sans distinction.

L'auteur

Stéphanie Degembe

Conseillère à la Fédération des CPAS

Articles de l'auteur

Date de mise en ligne
14 Février 2022

Matière(s)

Aide sociale Jeunesse/petite enfance
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Aide sociale

Mots-clefs