Fonds gaz électricité : les Fédérations attendent une solution

Après une rencontre avec le Cabinet du Ministre Ducarme, les trois Fédérations ont organisé une concertation avec l’ensemble des parties impliquées, ce 17 septembre 2018.

Lors de cette rencontre, la CREG a présenté les principes de financement du Fonds gaz électricité. L’impact de six années de gel est conséquent pour les recettes du Fonds : 14 millions de déficit cumulé pour le gaz et l’électricité. Or, le Fonds s’avère particulièrement pertinent comme l’a démontré l’étude de pwc, dont les résultats ont été diffusés il y a plus d’un an. Aussi, comme l’ont souligné les régulateurs, les fournisseurs et les gestionnaires de réseau, le travail des CPAS via le Fonds énergie est indispensable dans notre contexte de paupérisation et d’aggravation des problèmes de précarité énergétique.

Plusieurs CPAS des trois Régions ont pu témoigner de l’impact du gel des moyens du Fonds sur leur politique sociale énergétique. Malgré les difficultés exprimées, nous n’avons pu obtenir un engagement des Ministres concernés à analyser nos demandes. Celles-ci se déclinent en trois phases : une utilisation des moyens de la mesure « convecteurs au gaz » à court terme, le dégel du Fonds à moyen terme et, à long terme, la mise en place d’un mécanisme structurel de financement du fonds à la hauteur des besoins de la population.

Les trois Fédérations poursuivent leurs actions pour que les besoins des CPAS soient pris en compte.

L'auteur

Sabine Wernerus

Conseillère à la Cellule sociale Énergie

Diplômée de l'Université Catholique de Louvain en politique économique et sociale (master), Sabine Wernerus exerce sa fonction de conseillère pour la Cellule sociale énergie depuis 2012. Elle traite ainsi toutes les questions relatives à l'accès à l'énergie pour les publics précarisés.

Lire aussi

>