Ce document, imprimé le 16-09-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Réaction de la Fédération des CPAS suite à la sortie dans la presse relative à la mutualisation des dépenses des CPAS

Mis en ligne le 18 Décembre 2020

La Fédération des CPAS a pris connaissance de la déclaration faite à Sud Presse par le Bourgmestre de Charleroi, par ailleurs Président du Parti socialiste (éditions du 14 décembre 2020). 

Nous pouvons notamment y lire : « Je ne vois qu’une solution structurelle qui ait du sens. Mutualiser les dépenses du CPAS de toutes les communes. Je parle ici du Revenu d’Intégration Sociale. Il est financé à 75 % par le Fédéral et à 25 % par le local. Je souhaiterais que la Région prenne ce dernier quart à sa charge. Le problème concerne toutes les grandes villes wallonnes : les personnes en difficulté vont davantage vers les entités importantes où elles trouvent parfois un marché locatif plus abordable, etc. Et on y trouve donc davantage de précarité. Certains avancent qu’on aide toujours les grandes villes. Je réponds : ne nous épaulez pas, mais faisons preuve d’une solidarité sur l’ensemble du territoire, en incluant toutes les communes dans ce processus. »

Cette déclaration a provoqué une grande effervescence dans les CPAS mais aussi dans les villes et communes.

Nous avons dès lors interpellé Christophe Collignon, Ministre du Logement, des Pouvoirs locaux et de la Ville; Paul Magnette, Président du Parti Socialiste et Bourgmestre de la Ville de Charleroi ainsi que Karine lalieux, Ministre de l'Intégration sociale. 

L'auteur

Alain Vaessen

Directeur général de la Fédération des CPAS

Les articles de l'auteur

>