Obligation de relogement: une procédure renforcée à charge des bourgmestres
Ce document, imprimé le 03-10-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 1er Février 2018

Depuis plus de 4 ans, le Code wallon du logement et de l’habitat durable (CWLHD) prévoit qu’une offre de relogement doit être proposée par le bourgmestre à toute personne expulsée suite à un arrêté d’inhabitabilité ou une interdiction d’occuper découlant d’un retrait d’un permis de location. Le décret du 1er juin 2017 réformant le Code wallon du logement et de l’habitat durable, entré en vigueur le 28 juillet 2017, étend cette obligation de relogement aux expulsions prononcées sur la base de l’article 135 de la nouvelle loi communale. Il modifie également certains pans de la procédure.

L'article complet au format PDF

Télécharger le PDF

L'auteur

Thibault Ceder

Conseiller expert à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Articles de l'auteur

Date de mise en ligne
1er Février 2018

Type de contenu

Matière(s)

Logement
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Logement