Ce document, imprimé le 17-05-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

CPAS et télétravail – Instructions du SPP IS

Mis en ligne le 31 Mars 2021
Le comité de concertation qui s’est réuni mercredi passé a décidé la (re)fermeture des secteurs non essentiels et des écoles.

À la suite de cette annonce, plusieurs CPAS ont contacté le SPP IS afin de savoir s’ils étaient concernés par ces mesures et si les directives reprises dans les FAQ’s publiées sur le website en matière notamment de permanences et d’entretiens individuels sur rendez-vous étaient toujours d’actualité.

Les CPAS sont des services nécessaires aux besoins de la population et sont donc essentiels. 

Si l’arrêté ministériel du 28 octobre 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du COVID 19 stipule dans son article 2 que le télétravail est la règle dans toutes les entreprises, associations et services, pour autant que les activités et services le permettent,  cet article stipule également qu’une série d’entreprises et services (publics et privés) ont des activités qui ne permettent pas ce « télétravail obligatoire » et qu’elles doivent donc mettre en œuvre les règles de distanciation sociale afin d’offrir un niveau de protection maximal.

L’annexe à cet arrêté ministériel précise les entreprises et services qui sont nécessaires à la protection de besoins vitaux de la Nation et des besoins de la population et pour lesquels, donc, le télétravail n’est pas obligatoire.

S’ils ne sont pas « nommés » expressément, les CPAS  peuvent être repris dans différentes catégories citées dans cette annexe, notamment :

  • les pouvoirs législatifs et exécutifs, avec l’ensemble de leurs services ;
  • les services de soins, d’accueil et d’assistance aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes moins valides et aux personnes vulnérables dont les victimes de violences, de violences sexuelles et intra-familiales ;
  • les services d’intégration et d’insertion ;
  • les organismes de paiement des prestations sociales.

En effet, les CPAS sont des services exécutifs locaux, des services d’assistance aux personnes vulnérables, des services d’intégration et d’insertion et le revenu d’intégration est une prestation sociale.

Dès lors, le SPP IS  vous confirme que toutes les directives reprises dans les FAQ’s publiées sur le website sont toujours d’actualité, en ce comprises les permanences et les entretiens sur rendez-vous.

Mais plus que jamais la continuité des services doit se faire en veillant à la sécurité et la santé des collaborateurs du CPAS et des usagers par une application stricte des mesures d‘hygiène, gestes barrières, et de la distanciation sociale. 

Durant ces mois difficiles, il est primordial que les CPAS continuent à garantir l’accès à leurs services et à remplir au mieux leurs tâches sociales importantes pour prendre soin des personnes fragilisées et vulnérables, car cette crise qui se prolonge frappe de plein fouet les publics les plus précarisés. 

L'auteur

SPP Intégration sociale

Date de mise en ligne
31 Mars 2021

Type de contenu

Matière(s)

>